La visite du pape au Maroc: la situation des chrétiens marocains et un cortège perturbé - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

dimanche 31 mars 2019

La visite du pape au Maroc: la situation des chrétiens marocains et un cortège perturbé

Le pape François a été accueilli à l'aéroport de Rabat par le roi du Maroc Mohamed VI. | AFP


Le pape François était en visite ce week-end au Maroc. Ci-dessous une revue de presse à propos de l'événement.


Au lendemain de la visite du pape François au Maroc, la presse internationale met en exergue la situation des chrétiens marocains, "la situation du christianisme dans le pays voisin laisse cependant beaucoup à désirer et la liberté religieuse est inexistante pour les personnes de nationalité marocaine", estime la radio espagnole Cope. "Les Marocains, dont 99% sont des musulmans sunnites, ne peuvent exprimer librement leurs croyances athées ou leur conversion à une autre religion", note de son côté le New-York Times.

L'image d'un pays tolérant qui est le Maroc selon le discours officiel semble une fumisterie. "Les chrétiens marocains sont depuis longtemps ostracisés, parfois rejetés par la société et surveillés de près par l'État. Ils ne sont pas officiellement bannis des églises. Mais pratiquer leur foi ouvertement, c'est inviter le harcèlement et les menaces, même - ou surtout - de parents", souligne le journal new-yorkais. Toutefois, la visite du pape au Maroc semble avoir donné l'espoir, "l'attention portée au sort des chrétiens convertis au Maroc commence à prendre de l'ampleur avant l'arrivée du pape François, qui saisit l'occasion pour plaider en faveur d'une plus grande liberté de culte". "De nombreux chrétiens espèrent que la visite du pape François pourra catalyser un changement en faveur d'une protection accrue des minorités religieuses, mais cela peut en demander trop", analyse le New-York Times.

Le cortège royal perturbé

Au lendemain de cette visite également, un incident a été enregistré devant les caméras à Rabat. "Un homme a couru vers une voiture transportant le roi marocain peu après l'arrivée du pape François dans la nation nord-africaine samedi, mais il a été rapidement saisi par des agents de sécurité", rapporte Reuters. "Le roi Mohammed VI se tenait debout dans une voiture à toit ouvrant dans un convoi à côté du véhicule du pape, agitant la foule le long d'une rue à Rabat. La voiture du roi accéléra légèrement, mais il n'y avait aucun autre signe de perturbation", relate la même agence de presse.

Plus tard, la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi avoir arrêté un mineur qui a intentionnellement enfoncé les protections de sécurité pour le cortège royal. "Selon les premiers résultats de l'enquête, un mineur, de 17 ans et résidant à Salé, tentait de s'approcher de la voiture royale pour afficher un doléance au roi Mohamed VI, de l'état de santé de ses parents, a souligné la DGSN dans un communiqué, cité par le site Yabiladi.


.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages