Opinion| À quoi sert la généralisation de Tamazight dans un État policier ? - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

mercredi 12 juin 2019

Opinion| À quoi sert la généralisation de Tamazight dans un État policier ?


L'apprentissage de Tamazight / DR

Les députés marocains ont adopté, lundi soir à l'unanimité, un projet de loi organique pour la généralisation de Tamazight, huit ans après sa reconnaissance comme langue officielle, au côté de l'arabe. Le texte définit l'emploi de la langue amazighe dans l'administration, les collectivités territoriales et les services publics, son enseignement dans les écoles et son usage dans la vie culturelle.

Pour les berbères de sa majesté, c'est une bonne nouvelle, c'est un grand pas. Ils applaudissent. C'est le fruit de longues années de lutte etc... malgré le fait que la loi organique reste vague sur les délais d'application de ses modalités, c'est-à-dire "elle ne détermine pas comment Tamazight doit être enseignée ou utilisée dans les médias", selon l'écrivain et militant amazigh Mohamed Assid dans une déclaration à l'AFP.

Pourtant, la question qui doit être posée: à quoi sert la généralisation de Tamazight dans un État policier ? À quoi sert en effet cette loi alors que la liberté d'expression est fortement réprimée ? Dois-je vous rappeler par exemple qu'il y des manifestants ont été jugés pour avoir par exemple brandi les photos d'Abdelkrim ? Dois-je vous rappeler que l'histoire du Rif est assiégée et censurée ? Dois-je vous rappeler également que l'inscription des prénoms amazighs dans les registres de l'Etat civil sont de temps à autre délibérément refusés ? 

En effet, une chose est évidente, cette loi sert le régime plus que la population amazighe du Maroc, puisqu'elle serait instrumentalisée afin de promouvoir son image, et c'est son jeu habituel et préféré: présenter une apparence trompeuse. L'essentiel, c'est de combattre l'autoritarisme de ce régime et de refuser ses plans, ses méthodes réactionnaires et sa manière de penser au lieu de courir derrière lui et lui quémander des futilités. Bref: ça s'appelle la makhzanisation de Tamazight.

F.B


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages