Hirak d'Algérie: plus d’une quarantaine de responsables devant les tribunaux - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

jeudi 13 juin 2019

Hirak d'Algérie: plus d’une quarantaine de responsables devant les tribunaux

« Dégage Bensalah », scandent les manifestants à Alger. 
AFP/Ryad Kramdi
Plusieurs figures influentes et des proches de l'ancien président Abdelaziz Bouteflika, ont été arrêtés en Algérie dans le cadre d'une enquête anticorruption. En plus de l'arrestation du plus jeune frère de l'ancien président Abdelaziz Bouteflika, samedi 4 mai 2019, plusieurs  autres figures influentes du régime ont connu le même sort, le 10 juin 2019, l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, ses deux frères et l’un de ses fils, soupçonné d’implication dans des affaires liées à des contrats publics ont été arrêtés. 

Et dans un coup de tonnerre, l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia a été arrêté lui aussi, longuement auditionné par le juge, avant d’être mis en examen pour plusieurs chefs d’inculpation et transféré à la prison d’El Harrach, où sont déjà incarcérés plusieurs hommes d’affaires inculpés dans le cadre d’enquêtes sur des affaires de corruption présumée. Parmi les responsables qui ont été entendus aussi, dans le cadre de ce vaste dossier ouvert par la justice algérienne, sur instructions du chef d’état-major de l’armée, Gaïd Salah, il y a les ministres Youcef Yousfi et Abdelkader Zaâlane et l’ancien wali d’Alger Abdelkader Zoukh.

Au total, plus d’une quarantaine de responsables sont devant les tribunaux. Pour rappel, Gaïd Salah avait déclaré auparavant que la justice allait ouvrir «de grands dossiers concernant des affaires de corruption».

Pourtant, il faut souligner que le chef d’état-major de l’armée Gaïd Salah ne fait pas l'unanimité auprès de la rue algérienne dont une large partie des manifestants réclament son départ aussi, et refusent de céder aux sirènes du général.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages