Nabil Ahamjik refuse toute initiative pour la libération des détenus rifains sans discussion avec eux - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

vendredi 28 juin 2019

Nabil Ahamjik refuse toute initiative pour la libération des détenus rifains sans discussion avec eux

Nabil Ahamjik et Nasser Zefzafi. DR

Dans une déclaration rapportée par son frère sur Facebook, le détenu rifain Nabil Ahmajik, a considéré que toute initiative visant à libérer les détenus rifains, "qui ne prend pas directement en considération les concernés, c'est-à-dire les détenus, est défectueuse."

"Une initiative visant à libérer les prisonniers du mouvement rifain commence par les écouter et approfondir la discussion avec eux afin d'exprimer leurs points de vue sur la conception d'une solution compatible", a-t-il estimé.

Nabil a souligné également que toute "initiative qui ne suit pas cette approche manque de crédibilité, et que tout courant aspire à l'exploitation politique du dossier ou rechercher des bienfaits sectoriaux étroits au détriment des détenus sera relevée."

Décidément, Nabil Ahamjik fait référence à «l'initiative civile pour le Rif», formée par des "défenseurs des droits de l'homme" et des hommes politiques proches du pouvoir, qui -selon leurs dires-, font des efforts pour libérer les détenus du Rif. La soi-disant «initiative civile pour le Rif» a tenu une série de réunions avec un certain nombre de dirigeants de partis politiques du régime, de responsables gouvernementaux et d'institutions officielles afin de libérer les prisonniers rifains selon les auteurs de cette initiative.

Nasser Zefzafi avait également considéré ces efforts inacceptables si ne font pas impliquer les détenus et se concerter avec eux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages