Nasser Zefzafi: «Je ne veux pas des pompiers» - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

mercredi 26 juin 2019

Nasser Zefzafi: «Je ne veux pas des pompiers»

Nasser Zefzafi/DR

Dans une publication sur Facebook, le père de Nasser Zefzafi a déclaré que son fils refuse toute initiative pour résoudre le dossier des détenus rifains sans faire impliquer ceux-ci, en qualifiant les auteurs de ces initiatives de «pompiers».

"Je viens tout juste de terminer ma visite de mon fils Nasser, à la prison de Ras Al Ma , il tient à transmettre aux masses populaires ce qui suit :Je suis Nasser Zefzafi. Toute initiative sans les prisonniers du mouvement rifain, ceux qui sont en prison comme ceux qui ont été libérés et leurs familles respectives, ne me représente pas", a écrit Ahmed Zefzafi en citant Nasser.


"Comment est-ce possible que celui qui a constitué une partie du problème puisse parler aujourd'hui de la solution" a ajouté Nasser Zefzafi dans sa déclaration rapportée par le père. Avant de rajouté, d'un ton fort selon son père:


Je ne veux pas des pompiers

Ainsi il semble que les efforts de «l'initiative civile pour le Rif», formée par des défenseurs des droits de l'homme et des hommes politiques proches du pouvoir pour -selon leurs dires- libérer les détenus du Rif sont inacceptables pour Nasser Zefzafi sans faire impliquer les détenus et se concerter avec eux. 

La soi-disant «initiative civile pour le Rif» a tenu une série de réunions avec un certain nombre de dirigeants de partis politiques du régime, de responsables gouvernementaux et d'institutions officielles afin de libérer les prisonniers rifains selon les auteurs de cette initiative.

                     






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages