De 1912 à 2039. Chronologie de la monarchie absolue de droit divin du Maroc, de la monarchie républicaine de la France et de la presse française - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

lundi 29 juillet 2019

De 1912 à 2039. Chronologie de la monarchie absolue de droit divin du Maroc, de la monarchie républicaine de la France et de la presse française

Humour. De 1912 à 2039. Chronologie de la monarchie absolue de droit divin du Maroc, de la monarchie républicaine de la France et de la presse française : 


1912 : La Résidence générale de France au Maroc fait plier le Makhzen, achète le sultan « Moulay Hafid » et promet aux Marocains, après les avoir occupés par la force, modernisation et civilisation, en passant bien entendu par la pacification des corps et des esprits.
1944 : Un groupe embourgeoisé de Fès annonce en cachette aux Marocains l’indépendance et des jours meilleurs à condition que lui-même et sa fine progéniture soient appelés à diriger le futur État et que les indigènes sacrifient leur misérable enveloppe charnelle pour la patrie.
1956 : Oui, ça y est, le Maroc est devenu indépendant. La démocratie est enfin à portée de babouches. Pourtant, une colonisation cache une autre, les Français partent, le Makhzen, qui reprend du poil de la bête, reste. Bâtons, tirs à balles réelles et napalm pour tous !
1961 : Le « père de la nation », Mohamed 5, l’homme qui faisait s’accoupler pour son bon plaisir un macaque avec une femme du harem, meurt dans d’étranges circonstances. Pas de complotisme avant l’heure SVP ! Son successeur Hassan II promet, cette fois-ci c'est sûr, la démocratie.
1999 : « Hassassin II » (selon le bon mot de Guy Bedos) décède, de mort naturelle cette fois-ci. Son fils, Mohamed 6, s’autoproclame « roi des pauvres » et instaure « l’Ère nouvelle ». El Himma et compagnie n’arrêtent pas de clamer aux circonspects la fin de la monarchie absolue.
2019 : Après la mise en coupe réglée de l’économie, la multiplication de la fortune royale par 10, une saignée dans les droits du sujet, une augmentation de prisonniers et d’exilés politiques, etc., « Le Monde » croit voir un énième « frémissement » de la démocratie au Maroc.
2039 : La presse française applaudit la consolidation du début du commencement du « frémissement » de 2019. Pour sa concrétisation, prière d'attendre 2059. Post-Scriptum : SVP, où se trouve le bureau des exaltations et des remerciements ?

Par Ali Lmrabet/ Journaliste. Suivez-le sur Twitter: @Alilmrabet




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages