L'Espagne est sur le point d'extrader un activiste rifain au Maroc - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

vendredi 26 juillet 2019

L'Espagne est sur le point d'extrader un activiste rifain au Maroc

Zakaria Bembouaza/ El Faro de Melilla



Des camionnettes de la police ont emmené aujourd'hui l'activiste rifain Zakaría Bembouaza menotté depuis CETI (Centre de détention pour les immigrants à Melilla). Cela s'est produit vers 9 h 30 ce matin après que des agents de sécurité du Centre de séjour temporaire pour immigrants de la ville autonome se sont approchés du garçon de 21 ans d'Al Hoceima dans la salle à manger pendant les heures du petit déjeuner et lui ont dit qu'il lui était interdit de quitter les locaux.

Peu après, la police nationale est arrivée et, selon des témoins, a empêché les autres résidents du centre d'enregistrer des images ou de prendre des photos de la détention de l'activiste rifain.

Cependant, le journal El Faro de Melilla a eu accès à une vidéo en anglais dans laquelle Zakaria Bembouazza explique qu'il a besoin d'aide.

Le jeune homme, étudiant en droit à Tanger jusqu'au début des émeutes d'Al Hoceima en 2016, a demandé l'asile politique à Melilla au printemps dernier, mais sa demande a été rejetée au début du mois.

Dans des déclarations à El Faro de Melilla, Bembouazza a assuré que s'il était renvoyé au Maroc, la prison l'attendait.

Le Ministère de l'intérieur n'a ni confirmé ni nié à El Faro de Melilla qu'il existe un accord avec le Maroc pour renvoyer les demandeurs d'asile, y compris les militants rifains, avec le prétendu engagement du Maroc à ne pas les emprisonner après leur rapatriement.

Zakaría Bembouazza défend qu'il a participé aux révoltes d'Al Hoceima et qu'il est parti pour ne pas être arrêté.

Lire l'article en espagnol sur El Faro de Melilla.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages