Mohamed VI en huitième position dans la nouvelle classification des fortunes royales du monde élaborée par Business Insider - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

mercredi 24 juillet 2019

Mohamed VI en huitième position dans la nouvelle classification des fortunes royales du monde élaborée par Business Insider

Mohamed Six/DR



Selon la classification de la richesse des différentes monarchies du monde élaborée chaque année par Business Insider, le roi du Maroc Mohamed VI se trouve dans le podium des dix plus grandes fortunes royales du monde. Plus exactement en huitième position.

Les plus grosses fortunes royales ne sont pas en Europe. La dynastie la plus riche du monde est celle du roi Rama X de Thaïlande, avec près de 27 milliards d'euros, selon la classification de la richesse des différentes monarchies élaborée chaque année par le média Business Insider. Le monarque thaïlandais et sa famille ont atteint ce chiffre grâce à des investissements provenant du Crown Property Bureau, une agence publique qui gère les propriétés de l'État. De plus, selon l'édition française du magazine, il possède le diamant d'or Jubilee, 545 carats, le plus grand du monde.

Derrière lui se détachent les fortunes presque omniprésentes des pays du Moyen-Orient. Le sultan Hassanal Bolkiah de Brunei se classe deuxième avec 18 milliards. Sa richesse provient de l'industrie pétrolière et gazière et il vit dans le plus grand palais du monde, évalué à plus de 300 millions et, selon le portail, il est crédité de plus de 600 voitures Rolls Royce. En troisième position, le roi Salman Bin Abdulaziz al Saud d'Arabie saoudite, avec 16 milliards de dollars. L'Émir d'Abou Dhabi, Khalifa bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, avec 13,5 milliards, occupe la quatrième place.

Deux chefs de maisons royales se partagent la sixième place : le Cheikh Mohamed Bin Rashid de Dubaï et le Grand-Duc Henry de Luxembourg. Les deux s'élèvent à une fortune de 3,5 milliards. Le premier, qui a récemment fait la une des journaux internationaux pour son divorce avec la princesse Haya de Jordanie, occupe également les postes de vice-président et de premier ministre des Emirats arabes unis.

Enrique de Luxemburgo est le premier monarque européen à être classé au ranking mondial. Selon Business Insider, la famille ducale ne reçoit pas un salaire officiel, mais une prime annuelle de seulement 300 000 euros depuis 1948 pour remplir ses fonctions de chef de l'Etat. Derrière lui se trouve le prince Hans Adam II du Liechtenstein, qui a terminé premier au classement européen l'année dernière. En 2019, il perd une place et est crédité de 3 milliards d'euros.

En huitième position se trouve le roi du Maroc, Mohamed VI, avec environ 1,9 milliard. Le monarque a également fait la une des médias internationaux à la suite des rumeurs qui circulent depuis le début du mois de juillet au sujet des restrictions que le roi aurait imposées à la princesse Salma en compagnie de ses deux enfants, ce que les deux ont démenti récemment à travers de l'avocat du roi. Selon les dernières informations, le couple serait divorcé. Elle a été vue pour la dernière fois en Grèce en compagnie de son fils, le prince héritier Hassan, âgé de 16 ans, sur un yacht qui coûte 550 000 euros par semaine. Le roi, pour sa part, vient d'acquérir un bateau appelé Badis 1, l'un des 10 plus grands voiliers du monde, de 70 mètres de long sur 13 de large. Bien que sa valeur exacte ne soit pas précisée, on sait que son ancien propriétaire en a payé entre 60 et 90 millions d'euros.

Tamim bin Hamad al Thani, du Qatar, qui a accédé au trône en 2013 après l'abdication inhabituelle de son père, Cheikh Hamad, occupe la neuvième place sur cette liste, avec plus d'un milliard. Le Qatar est un petit État qui a de grandes ambitions et une grande richesse. C'est le premier exportateur mondial de gaz, berceau d'Al Jazeera (la première chaîne de télévision panarabe), qui aspire à devenir un centre culturel et éducatif majeur au Moyen-Orient et futur lieu de la Coupe du Monde 2020.

Le podium des dix plus grandes fortunes est fermé par le Prince Albert de Monaco, un autre des rares Européens à figurer dans cette courte liste, grâce à ses 894 millions d'euros de fortune privée.

Il y a d'autres monarques européens qui, malgré leur fortune énorme, n'apparaissent pas sur la liste. C'est le cas de la reine Elizabeth II, dont le patrimoine familial est estimé à 450 millions d'euros. Parmi les monarchies du vieux continent figurent également le roi Guillaume des Pays-Bas, avec 180 millions d'euros ; Charles Gustav de Suède, dont la fortune a augmenté cette année à 60 millions d'euros ; Margaret du Danemark, avec 35 millions ; et Harald de Norvège, avec 25 millions. Le roi d'Espagne Philippe VI est crédité d'une fortune de 17 millions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages