La guerre de Melilla - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

jeudi 15 août 2019

La guerre de Melilla

DR




Quand on pense au Rif et histoire, on ne se remémore que de la guerre du Rif. Mais il ne faut pas oublier les conflits ayant précédés cette guerre. La guerre de Melilla qui pourtant a inspiré des chansons espagnoles en est un parfait exemple.


En 1906, le sultan signe l’accord du protectorat : Espagnol au nord et français au sud. Les Rifains considèrent cet acte comme une trahison. Début 1907, Bou Hmara décide concéder des ressources minières présentes dans le Rif. Mais Mohamed Amezian a très bien compris la situation et s’insurge face à cette colonisation, ce pillage et cette seconde trahison. Il lance des appels dans les mosquées et les souks et appelle les gens à se défendre. Bou Hmara est rapidement chassé du Rif et les espagnols qui commencent à construire les chemins de fers sont attaqués.


Un conflit éclatera dès cette année de 1907 avec quelques escarmouches. Mais ce sont les compagnies minières espagnoles qui font pression sur la gouvernance espagnole. Un envoyé du sultan tentera même d’apaiser les Rifains sans succès.





En 1909, devant les avancées rifaines, les Espagnols mobilisent les réservistes et les envoient au Rif. Cela causera des troubles en Espagne où des pères, des fils, des frères sont arrachés à leurs familles pour combattre une guerre qui n’est la leur, sur une terre qui n’est pas la leur et qu’ils ne connaissent pas. Le summum de ce mécontentement populaire arrivera après la célèbre bataille du Ravin-aux-loup (El Barranco del Lobo) où des soldats catalans meurent seulement une semaine après leur débarquement. Cela causera une semaine de révolte en Catalogne, et l’armée espagnole n’entreprendra rien pendant plusieurs mois.


Ce conflit dura 5 années durant lesquelles éclateront une centaines de batailles menées par Amezian. En mai 1912, grâce à Bachir Ben sannah, délégué du sultan dans le Rif, les Espagnols localisent Amezian et le suivent alors qu’il est avec ses hommes. Se rendant compte qu’il est pris au piège, Amezian laisse le choix de partir ou non à ses hommes et se lancent à l’assaut des espagnols après fajr. Il tombera dans l’après-midi. Cela marquera la fin de la Guerre de Melilla. 


Par Mohamed Temsamani




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages