Le détenu rifain Ali Houdoe annonce avoir abandonné la nationalité marocaine - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

mardi 27 août 2019

Le détenu rifain Ali Houdoe annonce avoir abandonné la nationalité marocaine

Ali Houdoe/DR



En rapport aux répercussions de l'annonce de six dirigeants du mouvement du Rif, d'abandonner la nationalité marocaine en réclamant sa déchéance, un autre détenu rifain leur a emboîté le pas en demandant lui aussi l'abandon de la nationalité marocaine.

Dans un message qui a été largement relayé sur Facebook, le détenu Ali Houdoe condamné à 5 ans de prison ferme a écrit: "Je suis le soussigné, prisonnier politique du mouvement du Rif Abdelali Houdoe,  et conformément au cri de nos camarades détenus derrière les murs des prisons de l'Etat marocain, et après avoir personnellement pris déjà l'initiative d'exiger l'abolition de de la nationalité marocaine après le jugement injuste à mon encontre et à l'encontre de mes compagnons prisonniers du mouvement populaire pacifique dans le Rif, j'annonce à l'opinion publique avoir renouvelé ma correspondance avec les autorités concernées, pour abandonner ma nationalité marocaine, à l'instar de mes compagnons de détention à la prison de Ras El Ma".




Le détenu a expliqué qu'il avait conclu sa décision finale après "avoir rempli toutes les solutions possibles et écouté les différentes voix venant d'ici et d'ailleurs. Après avoir attendu une solution à ce dossier épineux pendant plus de deux ans, et frappé à la porte de plusieurs institutions et respecté le caractère sacré du soi-disant tribunal dans l'espoir d'une petite lumière pour illuminer les ténèbres de la justice dans ce pays."

"Mais je me trouve aujourd'hui, perdu l'espoir dans tous les slogans pompeux qui ont été lus à nos oreilles à chaque occasion, nous sommes fatigués des boyaux des pompiers, il est temps d'éteindre l'incendie de notre prison après avoir révélé le mensonge de vos allégations", ajoute Ali Houdoe.

Le prisonnier a conclu son message en responsabilisant l’Etat marocain "vis-à-vis de la communauté internationale, s'il et ses camarades étaient touchés de tout préjudice". 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages