Le salafiste marocain Mohammed El Fizazi insulte les détenus rifains en citant un verset du Coran - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

mercredi 28 août 2019

Le salafiste marocain Mohammed El Fizazi insulte les détenus rifains en citant un verset du Coran

DR



Le salafiste marocain Mohammed El Fizazi, a attaqué Nasser Zefzafi et les détenus politiques rifains qui ont annoncé avoir renoncé à la nationalité marocaine, en les qualifiant de "bâtards". 

Le cheikh repenti de Sa Majesté, qui par le biais de son discours haineux et extrémiste avait inspiré les kamikazes de l'attentat terroriste du 16 mai 2003 à Casablanca, condamné à 30 ans de prison ferme, avant d'être gracié par le roi du Maroc, a cité sur sa page Facebook, un verset du Coran et un hadith du prophète Mohamed, pour insulter les militants du Rif, en disant: "Ceux qui te prêtent serment d'allégeance ne font que prêter serment à Allah: la main d'Allah est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment ne le viole qu'à son propre détriment; et quiconque remplit son engagement envers Allah, Il lui apportera bientôt une énorme récompense".



Le salafiste habitué à insulter et à attaquer notamment les Rifains et les Sahraouis a conclu sa publication en déclarant que "quiconque abandonne sa nationalité est comme un bâtard ingrat qui nie sa mère biologique."

Pour rappel, le salafiste en question a été accusé par une jeune femme de 19 ans de l’avoir épousée sans acte de mariage, séquestrée au siège d’une de ses associations et forcée à avorter, les autorités marocaines n'ont ouvert aucune enquête sur l'affaire, et pour se défendre le salafiste avait accusé ses adversaires idéologiques notamment les « séparatistes » rifains et sahraouis d'avoir utilisé et manipulé la jeune femme.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages