L'Espagne donne 32 millions d'euros supplémentaires au Maroc pour contrôler l'immigration illégale - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

vendredi 23 août 2019

L'Espagne donne 32 millions d'euros supplémentaires au Maroc pour contrôler l'immigration illégale

DR



Le Conseil des ministres du gouvernement espagnol a donné son feu vert ce vendredi à l'octroi au Maroc d'une aide de 32,3 millions d'euros pour contrôler l'immigration illégale, comme l'a rapporté le gouvernement lui-même lors de la conférence de presse qui a suivi sa réunion.

Il s'agit d'une aide de coopération policière internationale, prélevée sur le budget du ministère de l'Intérieur, pour aider à financer le déploiement des autorités marocaines dans la lutte contre l'immigration clandestine, le trafic illicite d'immigrants et la traite des êtres humains, rapporte EFE.

Le gouvernement (espagnol) considère que la coopération avec les pays tiers est essentielle pour lutter plus efficacement contre les réseaux et prévenir l'immigration clandestine.

Dès le 19 juillet, le Conseil des ministres a autorisé 30 millions d'euros du Fonds de Prévoyance pour accorder un complément de crédit au Ministère de l'Intérieur dans le but de contribuer au financement du déploiement marocain dans cette lutte.

Le montant total de l'aide (32,3 millions d'euros) a donc dû être approuvé par le Conseil des ministres, le Ministère ayant déjà prévu un budget de 2,36 millions d'euros pour le même objectif.




Cette aide s'ajoute à une autre approuvée le 5 juillet par le gouvernement, qui a autorisé la Fondation Internationale et Ibéro-américaine pour l'Administration et la Politique Publique à fournir des véhicules au ministère marocain de l'intérieur pour un montant estimé à 26 millions d'euros.

Toute cette aide économique s'inscrit dans le cadre de l'intérêt du gouvernement espagnol à freiner l'immigration clandestine, l'un des grands défis auxquels notre pays a été confronté ces dernières années, et c'est pourquoi le Maroc reçoit une aide financière pour contrôler ses frontières. L'Union européenne a également contribué à la même finalité, estime l'agence espagnole EFE.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages