Des voix tirent la sonnette d'alarme concernant la situation de Karim Amghar et Rabie El Ablak - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

mardi 17 septembre 2019

Des voix tirent la sonnette d'alarme concernant la situation de Karim Amghar et Rabie El Ablak

Rabie El Ablak et Karim Amghar/DR


Des voix s'élèvent pour tirer la sonnette d'alarme concernant la situation des prisonniers politiques rifains en grève de la faim. À cet égard, le défenseur des droits humains Khalid Bekkari, a indiqué que la situation nécessite une intervention urgente pour sauver la vie des détenus Karim Amghar et Rabie El Ablak.

"Selon certaines sources fiables pour moi, la situation du détenu et de l'artiste Karim Amghar est très difficile, après 26 jours de grève de la faim, Karim est incapable de marcher pour emballer ses simples affaires qu'avec l'assistance de ses deux compagnons dans le cachot. Karim répond à ses compagnons de cellule qui tentent de le dissuader en lui rappelant ses fils: "Soit ils me laissent aller à mes enfants, soit ils me laissent partir à la rencontre de mon Seigneur", rapporte Khalid Bekkari.



Concernant la situation de Rabie El Ablak Khalid Bekkari souligne que son état de santé "s'est détérioré au bout de 12 jours de grève de la faim et était susceptible de se détériorer en raison de ses grèves de la faim répétées". En ajoutant "qu'il y a des tentatives pour le dissuader de s'abstenir de boire d'eau, mais Rabie s'est réfugié dans son lit, et s'abstient même de parler".

La même source a noté "que Soulaiman El Fahili est entré à son tour dans une grève de la faim pour le deuxième jour. Et quant aux autres détenus, ils attendent une intervention urgente pour sauver leurs camarades, sinon ils se joindront à la bataille des intestins vides".

Khalid Bekkari a conclu que "cela ne nous oblige pas à pleurer, mais à intervenir chacun de sa position".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages