«Le palais n’aime pas trop les Rifains, et les Rifains non plus n’aiment pas trop la monarchie » - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

lundi 9 septembre 2019

«Le palais n’aime pas trop les Rifains, et les Rifains non plus n’aiment pas trop la monarchie »

Manifestation en soutien au Rif à Bruxelles/DR


La relation tumultueuse et tendue entre le Rif et la monarchie marocaine expliquée de manière excellente dans ce texte qui avait été rédigé par le journaliste Ali Lmrabet.





Et quel pays ! En dépit de quelques « gestes » envers le Rif, longtemps marginalisé par l’autre tyran en babouches, rien n’a véritablement changé, ni dans le fond ni dans la forme. L’économie n’a pas décollé, les habitants se sentent toujours étrangers dans leur propre pays et les agents d’autorité envoyés sur place se comportent souvent comme s’ils étaient en face d’indigènes dangereux.

Nous savons tous, pourquoi le cacher ?, que le palais, en dépit de la petite visite royale annuelle, n’aime pas trop ces Rifains qu’il trouve rugueux et pas trop serviles. Et vice versa. Les Rifains non plus n’aiment pas trop cette monarchie, son cérémonial de soumission rétrograde et humiliant, et, quand l’occasion se présente, ils se rappellent que le « bon » sultan Mohamed V (le monsieur que nos aînés disent avoir aperçu sur la lune) et son fils Hassan II ont commis à la fin des années cinquante des crimes contre l’humanité quand ils ont bombardé au Napalm des villes et des villages pour venir à bout d’une rébellion.



Dans tous les mariages de convenance, dont on sait qu’ils finissent toujours par sombrer, les conjoints concluent sagement une sorte d’armistice qui leur permet de rester dans la maison commune. Vivre ensemble, mais sans s’aimer, et souvent sans se préoccuper l’un pour l’autre.

Restons-en là ! Que la raison l’emporte sur la violence. Que Rabat rappelle ses chiens et respecte les sentiments et les particularités des Rifains.

Il n’y a rien de bon à ce qui pourrait sortir de cette marmite si les chiens continuent d’aboyer et de mordre.

Par Ali Lmrabet


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages