Maroc. Un mineur a été emprisonné pour avoir "modifié" les paroles de l'hymne national - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

dimanche 29 septembre 2019

Maroc. Un mineur a été emprisonné pour avoir "modifié" les paroles de l'hymne national




À en croire le site Al Aloual, un mineur a été arrêté par la police en charge des établissements scolaires au lycée "Al Saada" à Ksar El Kbir, ce samedi 28 septembre après une notification de directeur de l'établissement aux autorités dans laquelle il informe que le mineur en question «a déformé une partie de l'hymne national» lors d'effectuer une cérémonie de salut du drapeau. 

Le directeur de l'établissement s'est comporté en mouchard, il était proche de l'élève qui poursuivait ses études dans l'établissement, lors de la tenue de la cérémonie où il avait entendu l'élève «déformant» une partie de l'hymne national.

Le directeur de l'établissement a emmené l'élève, et a contacté la police qui l'a arrêté, selon toujours Al Aoual. Le directeur a été entendu dans un procès-verbal officiel, quant à l'élève, il a été mis sous sequestre et il va comparaître devant le procureur du roi ce lundi.



Dans un commentaire sur cette affaire, le défenseur des droits humains Fouad Abdelmoumni a fustigé sur sa page Facebook que "l'Etat criminel utilise les éducateurs pour espionner les enfants et les envoyer en prison". 

"Evidemment que le zèle du directeur d'école a été le déclencheur de l'affaire. Mais la programmation du chant de l'hymne national est un choix de l'Etat, tout comme la criminalisation et le traitement pénal très lourd de l "atteinte aux symboles de l'Etat", tout comme la décision de poursuivre l'enfant en justice, et tout comme la décision de ne pas le laisser en liberté durant l'instruction de la poursuite", a-t-il ajouté.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages