Discrimination raciale: les détenus rifains sont empêchés de parler en rifain avec leurs familles - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

jeudi 3 octobre 2019

Discrimination raciale: les détenus rifains sont empêchés de parler en rifain avec leurs familles

Portail Amazigh



Les détenus du Rif ont à nouveau exprimé leur indignation face à la "manière raciste, punitive, vindicative et étrange" avec laquelle sont traités, en les obligeant par exemple à parler au téléphone avec leurs proches ou au cours de leur visite en arabe marocain, les empêchant ainsi de s'exprimer dans leur langue maternelle le rifain. Une contradiction flagrante avec la Constitution et les principes universels relatifs aux droits de l'homme, qui reconnaissent à toute personne le droit d'utiliser sa langue maternelle, dénonce le Portail Amazigh.

Les détenus ont ajouté selon leurs familles qu'ils "souffrent de ce traitement discriminatoire et raciste", vu que leurs mères et la majorité des membres de leurs familles ne connaissent que l'amazigh, soulignant que certains d'entre eux ont entamé des grèves de la faim et ont demandé à la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion de cesser immédiatement la "discrimination raciale et les mauvais traitements dégradants".




Le père du détenu Nasser Zefzafi, avait affirmé de son côté dans une déclaration à la presse électronique que "les détenus rifains sont empêchés de parler en rifain avec leurs familles, malgré le fait que la plupart des mères ne maîtrisent que le rifain".

Il convient de souligner que ce n'est pas la première fois que les détenus rifains dénoncent ce traitement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages