Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

Rabie El Ablak est entrain de mourir en prison

DR Le journaliste Rabie El Ablak, est entrain de mourir en prison. Il est à son 45ème jour de grève de la faim. Malgré tous les appel...

DR



Le journaliste Rabie El Ablak, est entrain de mourir en prison. Il est à son 45ème jour de grève de la faim. Malgré tous les appels de différents acteurs afin de le dissuader et pour qu'il mette un terme à sa grève, le journaliste refuse tant qu'il n'est pas libéré. Le dernier appel était de la députée au Parlement européen Ana Miranda Paz.




Rabie avait entamé plusieurs grèves de la faim depuis son arrestation, et avait atteint jusqu'à 30 jours dans l'une de ses grèves de la faim, il a arrêté ses grèves de la faim après l'intervention des médiateurs qui lui ont offert de fausses promesses et de faux espoirs d'être libéré. 

Le journaliste embastillé dans la prison de Tanger et condamné à 5 ans de prison ferme, avait annoncé avoir entamé une "dernière" grève de la faim. En précisant dans une "lettre d'adieu" à l'opinion publique que sa décision est prise après "avoir essayé si fort de faire preuve de retenue et d'attendre malgré tout ce qui se passe".



"On peut s'interroger sur l'efficacité de cette arme (obtenir une négociation, une libération, etc...). Tout le monde sait que les autorités marocaines n'ont aucun remord à laisser mourir un gréviste de la faim aprés l'avoir casser physiquement et psychiquement", alerte l'activiste rifain Rachid Oufkir dans une publication sur Facebook.