Rabie El Ablak est "incapable de se lever" et "il ne pouvait même plus marcher" selon sa famille et son avocate (Reuters) - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

vendredi 25 octobre 2019

Rabie El Ablak est "incapable de se lever" et "il ne pouvait même plus marcher" selon sa famille et son avocate (Reuters)

Rabie El Ablak/DR

Alors que la direction de la prison de Tanger où Rabie El Ablak est embastillé nie toute grève de la faim entamée par le détenu, l'agence Reuters a rapporté ce vendredi une déclaration de son frère et de son avocate que le militant a été admis dans une clinique pénitentiaire à Tanger après une grève de la faim de sept semaines. 



"Il a été admis hier soir à la clinique de la prison après que son état de santé s'est détérioré et qu'il ne pouvait même plus marcher lorsque l'avocate est venue lui rendre visite ce matin", a indiqué le frère de détenu Abdellatif à Reuters, demandant une intervention immédiate pour sauver sa vie.

Son avocate, Souad Brahma, a dit que Rabie El Ablak avait perdu beaucoup de poids et qu'il était "incapable de se lever", ajoute la même source. 

Ablak refuse de manger en raison des conditions de sa détention et demande à être libéré, a déclaré le président de l'Association Marocaine pour la défense des droits humains (AMDH) Aziz Ghali,.

L'administration pénitentiaire n'a pas autorisé un médecin de l'AMDH à visiter Ablak, a-t-il dit à l'agence Reuters. 



Rabie El Ablak a été condamné en juin 2018 à cinq ans de prison pour "diffusion de fausses nouvelles" et "reportage en tant que journaliste sans autorisation", à la suite des manifestations à la fin de 2016 dans le Rif.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages