Aboutaleb en colère:"Je ne suis pas une marionnette de Rabat" - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

vendredi 29 novembre 2019

Aboutaleb en colère:"Je ne suis pas une marionnette de Rabat"

Ahmed Aboutaleb/DR

Aboutaleb en colère:"Je ne suis pas une marionnette de Rabat", titre le quotidien néerlandais Algemeen Dagblad (AD), qui relaye les propos de maire de Rotterdam Ahmed Aboutaleb, pour clarifier ses positions après l'interdiction d'une marche en solidarité avec les prisonniers politiques rifains à Rotterdam.

Selon toujours la même source, Ahmed Boutaleb est furieux de l'accusation selon laquelle il est guidé par "le bras long de Rabat". 



C'est ce qu'ont dit les militants du Rif, lorsqu'ils n'ont pas obtenu l'autorisation de faire une marche silencieuse dans la soirée de samedi dernier. "La déclaration selon laquelle j'ai pris cette décision au nom du gouvernement marocain à Rabat est vraiment éhontée. Je ne suis pas la marionnette d'un autre gouvernement", a déclaré le maire de Rotterdam au quotidien.

Selon Aboutaleb, il ne voulait pas d'une marche silencieuse le soir, car cela aurait pu être dangereux pour les participants. Parce que la police craignait que les jeunes ne reviennent au centre-ville pour piller les magasins. Puisque vendredi soir, sept jeunes de 11 à 22 ans ont été arrêtés avec des couteaux et des cagoules dans une filiale de JD Sports sur le Lijnbaan à Rotterdam. Un jeune homme a sorti un couteau lorsqu'un policier civil s'est adressé à lui.

Pour rappel, une marche silencieuse avec des bougies en solidarité avec les prisonniers politiques rifains était prévue le samedi 23 novembre à 17h00 dans le centre de Rotterdam, mais qui a été interdite par le maire Ahmed Aboutaleb. L'interdiction de la marche a provoqué la colère de nombreux activistes rifains aux Pays-Bas, et qui ont accusé Ahmed Aboutaleb de servir les agendas du régime marocain.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages