Deux lycéens marocains risquent la prison à cause d’un baiser - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

lundi 25 novembre 2019

Deux lycéens marocains risquent la prison à cause d’un baiser

DR
Le baiser qui mène en prison, c'est le titre d'une histoire qui se répète au Maroc. Puisque les autorités du pays sont allergiques aux bisous en public. 



Deux lycéens marocains, une mineure âgée de 17 ans, et un jeune homme âgé de 22 ans risquent la prison à cause d’un baiser. Les deux amoureux ont été photographiés devant un lycée, dans la commune rurale de Tighirt, aux environs de Sidi Ifni, en train de s’échanger des bisous. Leurs photos ont fait le tour des réseaux sociaux, surtout que la fille en question porte le voile, indique le site H24info.

Du coup, les éléments de la gendarmerie royale de la région sont intervenus pour interpeller les deux élèves dimanche dernier. 

La fille mineure a été relâchée, mais poursuivie en état de liberté provisoire.  Le jeune homme, quant à lui, est resté en garde à vue. L’enquête des éléments de la gendarmerie est toujours en cours, sous la supervision du parquet général compétent, ajoute la même source.



Au regard de l’article 483 du code pénal marocain, les deux lycéens risquent gros. Cet article stipule : "quiconque en « état de nudité volontaire » ou par « l’obscénité des gestes ou des actes » commet un « outrage public » est passible de 1 mois à 2 ans d’emprisonnement et d’une amende entre 120 et 500 DH", estime le site Bladi.

L'histoire nous rappelle en fait une autre similaire, qui s'est déroulée à Nador en 2013, lors un garçon et une fille qui n’ont pas plus de 15 ans, se sont embrassés en pleine rue, en immortalisant le moment avec une photo qui a été publiée sur Facebook. Ce qui a conduit à l'arrestation du couple. Les deux jeunes ont été poursuivis pour « atteinte à la pudeur », avant d’être acquittés par le tribunal.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages