L'AMDH: "la police judiciaire et la direction de la prison de Nador sont responsables du décès d'un détenu dans la prison" - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

vendredi 1 novembre 2019

L'AMDH: "la police judiciaire et la direction de la prison de Nador sont responsables du décès d'un détenu dans la prison"


Morad Hamdioui, un jeune de 27 ans, décédé le 14 octobre dans la  prison de Selouan (Nador), sa famille n'a reçu la nouvelle de sa mort qu'après deux jours après sa mort, selon l'AMDH. 

La mère de détenu décédé a confirmé que le lendemain de la visite de son fils prisonnier quelques jours avant son décès, elle avait été surprise par les effets d'une blessure visible au niveau du nez avant d'être transféré à l'hôpital central de Nador pour y être soigné. 



Or, l'AMDH section Nador a indiqué dans un communiqué que la police judiciaire et la direction de la prison de Nador sont responsables du décès de Moumrad Hamdioui. "Il était victime d'intoxication et de violences, alors qu'il était sous la responsabilité juridique des autorités", estime l'association de défense des droits humains. 



L'AMDH a appelé d'ailleurs le procureur du roi à ouvrir une enquête sur des actes de torture et de l'intoxication subis par le détenu décédé. Et sur les violations qui ont entaché l'arrestation et la poursuite du défunt.  

L'AMDH a appelé également l'administration pénitentiaire à clarifier sa flagrante contradiction lorsqu'elle a déclaré que le détenu était décédé des suites d'une crise cardiaque, alors que le certificat médical confirme qu'il est décédé d'intoxication.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages