Le journaliste Ali Lmrabet a remporté le prix Veu Lliure pour son engagement en faveur de la liberté d'expression au Maroc - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

samedi 16 novembre 2019

Le journaliste Ali Lmrabet a remporté le prix Veu Lliure pour son engagement en faveur de la liberté d'expression au Maroc

DR
Le journaliste Ali Lmrabet a remporté hier soir le prix Veu Lliure décerné chaque année par Pen Català, qui est la section catalane du Club PEN International, une association mondiale d'écrivains, qui a été fondée à Londres en 1921 pour promouvoir l'amitié et la coopération intellectuelle entre les écrivains du monde entier.


Le journaliste a été récompensé pour son engagement en faveur de la liberté d'expression au Maroc, notamment dans le domaine de la presse écrite. Le prix a été remis à Can Alcover (Majorque), et coïncidait avec la Journée mondiale des écrivains en prison.



Ali Lmrabet est l'une des voix les plus critiques contre le régime de Mohamed VI, diplomate, journaliste, écrivain et enseignant, né à Tétouan en 1959, pionnier dans le domaine de la presse libre au Maroc, son activité et ses opinions étaient des raisons pour lesquelles il a subi des représailles. Objectif de censure et de pression du pouvoir, fermeture de trois magazines, agressions contre sa famille et même disqualification en 2005 qui l'a empêché d'exercer le métier de journaliste au Maroc pendant 10 ans. Ancien rédacteur en chef de plusieurs hebdomadaires interdits par le régime marocain et emprisonné pendant huit mois en 2003 à l'issue d'un procès politique, il avait déjà démissionné du "Journal" en 1999, lorsque le journal lui ait refusé une publication mettant en cause la volonté réformiste de Mohamed VI.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages