Le régime marocain accuse un activiste rifain de "traite d'êtres humains" en signe de représailles contre lui - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

dimanche 3 novembre 2019

Le régime marocain accuse un activiste rifain de "traite d'êtres humains" en signe de représailles contre lui

Abdelhakim Azaouagh

Les autorités marocaines ont arrêté hier samedi l'activiste Abdelhakim Azouagh sous graves accusations de "traite d'êtres humains" et de "trafic de migrants clandestins" entre le Rif et l’Europe. 



En effet, plusieurs observateurs et défenseurs des droits humains ont fustigé des pratiques mafieuses du régime marocain, et signalé que l'arrestation du jeune rifain était en raison de son soutien aux familles des prisonniers politiques rifains. 

"Depuis qu'il a témoigné en faveur de son ami le prisonnier Bilal Ahabbad, ils cherchent à le piéger", a déclaré sa femme Souad Bisbis.

"Il ramenait Ahmed Zefzafi à la prison de Fès pour voir son fils Nasser tous les mercredi". 



L'autre probable raison de l'arrestation de l'activiste, c'est qu'il est officiellement marié avec la militante française d'origine rifaine Souad Bisbis connue pour ses actions et ses mobilisations en solidarité avec les prisonniers politiques rifains, Abdelhakim était sur le point de rejoindre sa femme en France après avoir pris un rendez-vous la semaine prochaine pour un visa, avant d'être inculpé en raison d'accusations surréalistes. "Il n'a jamais fait ça...on était entrain de terminer nos papiers pour son visa", se désole Souad Bisbis. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages