Les autorités marocaines interdisent une manifestation contre la dégradation de la situation économique à Tétouan - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

samedi 30 novembre 2019

Les autorités marocaines interdisent une manifestation contre la dégradation de la situation économique à Tétouan

Tetoaun/DR

Les autorités locales de la ville de Tétouan, au nord du Maroc, ont interdit une manifestation ce dimanche, convoquée anonymement sur les réseaux sociaux pour protester contre la dégradation de la situation économique de cette ville.

L'appel avait été publié sur Facebook et appelait les habitants de Tétouan à se rassembler sur la place centrale de la ville dimanche prochain pour protester contre l'"asphyxie économique" dont cette région est victime.



Les autorités locales, cependant, n'ont pas permis cette manifestation en expliquant que l'auteur de l'appel et les objectifs de la manifestation sont inconnus. Ils ont ajouté que la manifestation annoncée représente "une perturbation de l'ordre public et entrave la circulation", c'est pourquoi ils l'ont interdite. En outre, ils informent qu'ils n'ont pas informé les autorités locales, dans les délais légaux, de l'existence de cette protestation.

Plus de plaintes en tétouan

En septembre dernier, les autorités locales de la même ville du nord du Maroc ont également interdit une manifestation annocée sur les réseaux sociaux par plusieurs militants de la société civile pour protester contre la hausse des prix de l'eau et de l'électricité.

Tout cela a lieu à des dates de manifestations dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima en raison des problèmes qu'ils considèrent comme touchant directement le citoyen, traversant une situation économique délicate, de plus en plus difficile et dont les autorités, selon les mots des manifestants, ne font rien pour inverser la situation.

Il s'agit aussi de la fermeture du portage, étouffant plusieurs familles qui avaient dans le passage des marchandises de Ceuta au Maroc un moyen de subsistance. Le 'Tarajal II' est fermé depuis le début du mois d'octobre, atteignant presque deux mois, et aucune date n'a encore été confirmée pour sa réouverture.

Par El Faro de Ceuta et EFE


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages