Une jeune femme a subi un avortement après avoir été agressée par des douaniers marocains - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

samedi 23 novembre 2019

Une jeune femme a subi un avortement après avoir été agressée par des douaniers marocains

DR

Un homme handicapé sur la terre, son fauteuil roulant renversé devant sa fille, du coup celle-ci n'a pas supporté la scène et a giflé l'un des douaniers. Après quoi, elle a été entourée d'un groupe de douaniers et d'un gendarme et elle s'est faite violenter alors que sa mère tentait de la protéger.


Telles étaient les images d'une vidéo diffusée par des médias espagnols et reprise par leurs homologues marocains. L'incident s'est déroulé à la frontière de Ceuta. 


La vidéo diffusée montre l'extrême dureté qui entoure ce type de situation dans laquelle les protagonistes sont des hommes et des femmes qui sont exposés à tout pour gagner de l'argent. Et rien n'a d'importance, pas plus que le risque d'atteinte à l'intégrité physique. On peut aussi voir les réactions sévères de certains agents qui ont été enregistrés dans de nombreuses actions remises en cause, qui ont même conduit à l'ouverture de dossiers. Malgré cela, la situation continue de se répéter et révèle la grande différence entre deux sociétés qui ont besoin de portage pour se maintenir, analyse El Faro de Ceuta

Lahcen Akbayo, le président de l'Association Alkarama pour la défense des droits de l'homme, a appelé les services de sécurité à enquêter sur cet incident et à traduire en justice les personnes impliquées.

À cet égard, le site Al Aoual a révélé ce samedi que la jeune femme "a subi un avortement à la suite de l'agression d'un certain nombre des douaniers marocains".


Les sources ont confirmé que la femme et le douanier avaient été transportés à la suite de l'incident, dans des ambulances à l'hôpital, afin de procéder aux examens médicaux nécessaires et de prouver l'état de dommage avant de mener à bien les procédures de renvoi devant les autorités judiciaires compétentes, indique Al Aoual. 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages