Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

lundi 23 décembre 2019

Le scandale de l'ambassadeur Abdeslam Jaidi: pourquoi autant de silence de la part de l'État marocain ?

DR
Les procureurs de New York ont ​​accusé un ancien ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies et d'autres personnes de fraude sur les visas, et d'avoir amené des travailleurs aux États-Unis en utilisant de faux contrats de travail puis de les exploiter, comme l'avait rapporté l'agence Reuters

Les personnes impliquées dans ce scandale sont le diplomate marocain Abdeslam Jaidi, son ex-épouse Maria Luisa Estrella et son frère Ramon Singson. Ils ont recruté plus de 10 travailleurs des Philippines et du Maroc depuis environ 2006, selon l'acte d'accusation déposé auprès du tribunal fédéral de New York. Les demandes de visa indiquaient que les travailleurs seraient employés comme personnel administratif ou technique au consulat ou à la mission marocaine des Nations Unies, mais Au lieu de cela, les travailleurs ont été utilisés comme chauffeurs personnels, aides domestiques et aides agricoles, selon toujours l'acte d'accusation.


Dans ce sens, le magazine en ligne Alif Post a questionné le silence de l'État marocain face à ce scandale, et l'attitude qu'il va prendre devant un éventuel mandat d'arrêt contre le plus ancien diplomate marocain. 
"Dans un silence gardé par l'Etat marocain et de ses organismes tels que le pouvoir judiciaire et la diplomatie, la justice américaine a porté de graves accusations contre le diplomate marocain Abdessalam Jaidi de fraude sur les visas et de traite des êtres humains".

"Sans aucun doute, le tribunal fédéral américain émettra un mandat d'arrêt contre l'ambassadeur du Maroc, et cette affaire place l'appareil sécuritaire, judiciaire et l'État marocain dans son ensemble dans une position très difficile, notamment face à l'opinion publique marocaine, qui commence à se demander pourquoi la justice marocaine n'a pas enquêté sur l'ambassadeur Abdessalam Jaidi", observe Alif Post. 

"Ce qui reste intéressant, c'est l'implication du diplomate marocain, l'ambassadeur accrédité, Jaadi, qui est le plus ancien diplomate marocain et le plus ancien diplomate accrédité aux États-Unis depuis le milieu des années 1960 jusqu'à son expulsion en mars dernier, et malgré son âge de 80 ans, il était encore dans son travail, bien qu'il ne joue aucun rôle dans les relations américano-marocaines ou dans la défense des questions du pays telles que le conflit du Sahara. On pense également qu'il est soupçonné d'avoir été un ambassadeur des marques de luxe américaines de vêtements, de parfums ou de nourriture, qu'il envoie presque quotidiennement au Maroc via le Royal Air Maroc", fait savoir le magazine en ligne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages