Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

lundi 16 décembre 2019

Les Amazighs de Libye refusent l'argent des Émirats arabes unis en échange de soutenir le maréchal Khalifa Haftar

DR
Le Haut Conseil des Amazighs de Libye a rejeté plusieurs offres des Émirats arabes unis, notamment d'importantes sommes d'argent, en échange de leur soutien au maréchal Khalifa Haftar et de son attaque pour contrôler Tripoli, rapporte le Portail Amazigh.


La même source a cité une déclaration d'un membre du Haut Conseil des Amazighs de Libye disant qu'"une délégation du Conseil des Amazighs a fait savoir à une délégation émiratie que le pari d'Abu Dhabi sur le soutien de Haftar est une erreur catastrophique et n'aura aucun résultat, puisque les Berbères refusent son contrôle sur le pays".

Le Haut Conseil des Amazighs de Libye a souligné également que parmi les offres des Emirats arabes unis, en plus de l'argent en échange du soutien à Haftar, les EAU exhortent les Amazighs de Libye à adopter une position neutre vis-à-vis de l'attaque des forces de Haftar contre Tripoli.

Le Haut Conseil des Amazighs de Libye est le représentant politique et légitime au plan interne et externe des Amazighs de Libye, et il est formé après des élections dans leurs régions.

Dans un discours retransmis jeudi soir dernier par la chaîne saoudienne Al Arabiya, le maréchal Khalifa Haftar, chef de l’autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL) qui tient l’est du pays, avait donné l’ordre à ses hommes de lancer la «bataille finale» pour le contrôle de Tripoli.

Pour rappel, le maréchal Khalifa Haftar est soutenu notamment par les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite et la France.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages