Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

Médias israéliens: «Israël et le Maroc s'orientent vers la normalisation des relations diplomatiques pour renforcer les oportunités de Netanyahou à l'approche des élections»

DR Les responsables israéliens espèrent que dans les prochains jours, une percée pourra être réalisée dans la normalisation des relation...

DR
Les responsables israéliens espèrent que dans les prochains jours, une percée pourra être réalisée dans la normalisation des relations avec le Maroc, a rapporté mercredi la Chaîne israélienne 12 et relayé par le site Israel NoticiasLe Premier ministre Benjamin Netanyahou espère utiliser ces nouvelles pour renforcer ses opportunités politiques, ajoute la même source.


Ce rapport fait suite à la rencontre de M. Netanyahou avec le secrétaire d'État américain Mike Pompeo à Lisbonne, au Portugal. Après avoir quitté le Portugal, Pompéo prévoit de se rendre au Maroc, où il devrait promouvoir la normalisation avec Israël avec le roi Mohammed VI à Rabat.

Le rapport de la Chaîne 12, citant des hauts responsables non identifiés à Jérusalem, indique qu'Israël espère présenter une véritable réussite diplomatique dans les prochains jours, avant la fin de la période pour former un nouveau gouvernement.


Deux tours d'élections en avril et en septembre n'ont pas permis de former un gouvernement élu, une première dans l'histoire politique d'Israël.

Le rapport dit que Netanyahou veut une percée avant l'échéance du 11 décembre comme moyen de pression sur le système politique, indque Israel Noticias.

Et s'il ne peut pas le faire dans les prochains jours, il veut l'utiliser dans sa campagne pour les prochaines élections. Netanyahou a déjà reçu des impulsions de l'administration Trump à l'approche des élections.

Israël et le Maroc n'ont pas de relations diplomatiques officielles. En 2017, Mohammed VI a annulé sa participation à un sommet ouest-africain pour éviter Netanyahou.


Le Maroc est l'un des nombreux États arabes du Moyen-Orient qui subissent des pressions de la part des États-Unis pour qu'ils signent des accords de non-belligérance avec Israël afin de normaliser leurs relations avec l'État juif, selon un rapport publié mardi par Axios, indique Israel Noticias.

Le mois dernier, un responsable du département d'État a déclaré que le Maroc était un "partenaire essentiel pour nous sur l'ensemble des questions".

"Le Maroc joue un grand rôle dans toute la région en tant que partenaire important dans la promotion de la tolérance (et) a également ces liens et relations silencieuses avec Israël", a déclaré le responsable, sous le couvert de l'anonymat.