Rif. Une énième condamnation d'un mineur: 5 mois de prison ferme pour un mineur d'Imzouren - Courrier du Rif

Plate-forme d'information sur le Rif et l'Afrique du Nord

Les derniers articles

natif

mardi 3 décembre 2019

Rif. Une énième condamnation d'un mineur: 5 mois de prison ferme pour un mineur d'Imzouren

DR

Une énième condamnation d'un mineur dans le Rif. La chambre criminelle près de tribunal de première instance d'Al Hoceima a condamné ce mardi un activiste rifain mineur à 5 mois de prison ferme. 


Selon le site Akhbar-rif, le mineur condamné a été poursuivi par le Procureur général pour «incendie volontaire d’une résidence policière et incendie prémédité d'un véhicule», «outrages et recours à la violence contre des fonctionnaires publics et éléments des forces de l’ordre ayant entraîné des blessures dans l'exercice de leurs fonctions», «vandalisme et détérioration des biens destinés à l’utilité publique», «participation à une manifestation non autorisée sur la voie publique» et «usage d’armes dans des conditions de nature à causer des troubles à l'ordre public et porter atteinte à la sécurité des personnes et des biens». 


Ce n’est pas la première fois, en effet, que le pouvoir judiciaire marocain s’en prend à des enfants. La dernière condamnation d'un mineur remonte à 19 novembre dernier, Mohamed El Haddouchi, âgé de 17 ans, a été condamné à 4 mois de prison ferme pour des publications sur Facebook.

Depuis la répression que s'est abattue sur le Rif au début de mai 2017, des dizaines d'enfants rifains âgés de 10 à 14 ans, ont été poursuivis et condamnés  pour « participation à une manifestation non autorisée », parfois à de lourdes peines allant jusqu’à vingt ans de prison ferme, comme c'est le cas de Hassan Barba ou de Mohamed Bouhennouch.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Pages