Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

11 déc. 2019

"The Aith Waryaghar of the Moroccan Rif" écrit par le célèbre anthropologue américain David Montgomery Hart



"The Aith Waryaghar of the Moroccan Rif" écrit par le célèbre anthropologue américain David Montgomery Hart a été publié pour la première fois en 1976 par ˝Viking Fund Publications in Anthropology˝ aux États-Unis d'Amérique.

Hart dans ce livre a concentré son travail ethnographique sur la tribu amazighe rifaine ; principalement, sur les Aith Waryaghar et leurs voisins. Ses intérêts théoriques concernant la nature, les manifestations, la structure, la fonction et la dynamique du tribalisme dans les régions du Rif.

Hart a passé onze ans dans le Rif, passant la moitié de son temps sur le terrain et dans l'enseignement ainsi qu'à l'ancien Institut de sociologie de l'université MV à Rabat. Il est l'auteur de nombreux articles de revues sur l'ethnographie et l'anthropologie sociale d'Aith Waryaghar et dans le Rif central en général, tel que défini dans la version anglaise du livre, la période a été considérablement plus longue que celle passée par la plupart des anthropologues sur le terrain ailleurs.


Hart a personnellement visité presque toutes les communautés locales du Hart a personnellement visité presque toutes les communautés locales d'Aith Waryaghar, ainsi que beaucoup de celles des tribus voisines du Rif central.

Le livre est une étude de l'anthropologie sociale et politique et de l'histoire sociale et politique du plus important groupe tribal du nord du Maroc : les Aith Waryaghar, ainsi que beaucoup de celles des tribus voisines du Rif central.

Le livre est une étude de l'anthropologie sociale et politique et de l'histoire sociale et politique du plus important groupe tribal au nord du Maroc : les Aith Waryaghar.

"Ce groupe et la région berbère dans laquelle il se situe, le Rif, a toujours été caractérisé par l'infertilité de son terrain agricole et par sa surpopulation, à laquelle les deux réponses culturelles classiques ont été la migration de travail (d'abord vers l'Algérie et aujourd'hui vers l'Europe occidentale) et, à un autre niveau, la vendetta. Sous la pression extérieure d'un protectorat espagnol d'abord, puis d'un gouvernement central marocain indépendant " (D. Hart, 1976).

L'ouvrage tente donc d'étudier la structure sociopolitique des Aith Waryaghar de deux points de vue : de l'intérieur, comme ils se voient et aussi de l'extérieur, comme le voit la plus large société nationale marocaine.

Ce livre devrait intéresser non seulement les anthropologues et les historiens qui s'intéressent à la situation sociopolitique du Rif et à la situation amazighe en général, mais aussi tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de l'histoire de l'existence blessée et fracturée des Rifains.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages