Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

11 déc. 2019

Vidéo: des royalistes marocains déclarent publiquement et fièrement qu'ils portent des armes quand ils manifestent en Europe

                        
Une vidéo (voir ci-dessus) qui a été publiée par le journaliste Mohamed Radi Ellili sur Youtube, et qui montre un membre de la milice la plus connue au Maroc qui agit en faveur du régime marocain, les royalistes, entrain de déclarer publiquement et fièrement que ses camarades sont équipés d’armes lors de leurs manifestations en Europe pour se défendre contre les potentiels agresseurs. Un aveux qui devait préocuper les autorités européennes en terme de menace à la paix et à la liberté d’expression que ces voyous font peser en Europe.


Dans un récent article du journaliste Hicham Mansouri sur le site Orient XXI, il met à nu ce mouvement des royalistes dont son action est marquée par la violence. «Le mouvement de La jeunesse royaliste s’est d’abord illustré en organisant des attaques contre les participants aux manifestations du 20-Février, déclinaison marocaine du printemps démocratique», indique Hicham Mansouri. «Le même scénario s’est répété lors du Hirak du Rif, en 2016. De nombreuses vidéos montraient ainsi des membres de la Jeunesse royaliste essayant de saboter des rassemblements et des marches de protestation, notamment le sit-in de solidarité avec le mouvement organisé le 28 mai 2017 à Casablanca (..) Puis, en juin de la même année, c’est à coups de pierres et d’armes blanches et aux cris de « Vive le roi » et « Mohamed VI est notre seul roi » que des dizaines de Jeunes royalistes avaient agressé les citoyens solidaires du Hirak sur la place Al-Taghyir à Tanger, les accusant de trahir le pays et de servir des agendas séparatistes».

Ce mouvement est impliqué même dans des assassinats. «La violence des Jeunes royalistes est telle qu’elle leur a même valu des accusations de meurtre. Selon la Ligue de l’action communiste, ils auraient ainsi, le 27 octobre 2011, poignardé à mort Kamal El-Hassani, un militant de l’Association nationale des diplômés au chômage du Maroc et du Mouvement du 20-Février à Al-Hoceima. L’organisation a alors été comparée par certains politologues aux groupes d’extrême droite en Europe», rappelle Hicham Mansouri. «Ils agissent «sur les Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi» et leurs activités sont menées au nom de «Sa Majesté le Roi, que Dieu Le glorifie et L’assiste» !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages