Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

jeudi 9 janvier 2020

Deux mois de prison ferme pour Farah Al Andalousi



Farah Al Andalousi, la jeune fille de 19 ans qui a réagi aux mauvais traitements infligés à son père dans un fauteuil roulant, lorsqu'il a été renversé par un agent des douanes sur le sol, elle a été condamnée à 2 mois de prison ferme. 

Farah, la jeune femme qui a giflé un douanier du côté marocain de la frontière séparant Ceuta du Maroc le 21 novembre, a été condamnée lundi par le tribunal de Tétouan à deux mois de prison ferme, et à une amende de 500 dirhams. La jeune fille a été accusée entre autres d'insulte aux fonctionnaires dans l'exercice de leurs fonctions ; de violence à leur égard ; de tentative d'importation de marchandises étrangères sans licence et d'objections à l'exercice des fonctions de l'administration des douanes.


La jeune femme purgera les deux mois pour lesquels elle a été condamnée dans la seconde moitié de janvier. 

Le procès de la jeune fille a connu six sessions et plusieurs reports. L'agent des douanes giflé n'a semblé donner sa version des faits dans aucune des séances qui ont eu lieu.

La cause de ces précédents reports était l'absence de représentation du Corps des Douanes qui a conduit le Tribunal de Tétouan à prendre la décision de reporter l'audience, indique El Faro de Ceuta

La douane défend non seulement le membre de ce Corps qui prétend avoir été giflé par la femme, mais insiste aussi sur la demande de réparation civile, ajoute la même source. 

Les événements se sont déroulés à Bab Sebta et ont été captés par une personne qui a enregistré l'incident sur son téléphone portable. L'altercation a été provoquée par la chute du père de la jeune femme sur le sol. C'est un handicapé, ce qui a poussé Farah à réagir et à avoir un désaccord avec les douaniers. 

Le père de Farah a donné une interview à un média marocain dans laquelle il a défendu l'innocence de sa fille, ajoutant que son intervention avait été provoquée par l'attitude des douaniers et par le fait de voir son père sur le sol, rapporte El Faro de Ceuta. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages