Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mercredi 15 janvier 2020

Taroudant. Une écolière de 8 ans violemment agressée et l'auteur toujours n'est pas déterminé (vidéo)

DR

Un acte barbare contre une écolière de 8 ans à Taroudant dont l'auteur toujours n'est pas déterminé. D'un côté, un instituteur du groupe scolaire Aourir est soupçonné d’avoir tabassé son élève de 8 ans. De l'autre côté, des témoins affirment que la mère de la petite fille, qui a essayé d’imputer l’acte criminel à l’enseignant, par peur de la réaction de son mari, en serait le véritable auteur.


Face à cette suspicion, la Gendarmerie Royale a ouvert une enquête afin de mettre au clair cette affaire. Sur ordre du procureur du tribunal de Taroudant, l'enseignant mis en cause a été arrêté et maintenu en détention préventive en attendant les résultats des investigations, rapporte le site article 19

Un militant associatif basé à Taroudant a déclaré à 2M que cette élève en première année primaire n’est pas un cas isolé, « plusieurs de ses camarades ont elles aussi été tabassées par cet instituteur », ajoute la même source. 

L’enseignant en question a fait d’autres victimes parmi ses élèves, sans que leurs familles n’aient porté l’affaire devant la justice par ignorance de leurs droits, indique également le site Bladi

La Direction régionale du ministère de l’Éducation nationale de la ville de Taroudant avait nié dans un communiqué l’existence de preuves accablant l’instituteur mis en cause dans l’affaire de l’agression de la fillette de huit ans dont la photo diffusée sur le Net a suscité une vive indignation.

Selon le communiqué publié, l’instituteur a catégoriquement nié les faits et accusé la mère de la fillette d’être l’unique responsable de l’agression.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages