Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

jeudi 16 janvier 2020

Un lycéen de 17 ans condamné à 8 mois de prison pour une chanson

DR

La cour d’appel de Laâyoune a condamné ce 16 janvier le jeune rappeur Hamza Asbaar, alias « Staline », à huit mois de prison ferme après avoir été condamné d'abord à quatre ans de prison en première instance pour avoir publié une chanson intitulée «Nous avons compris», dénonçant notamment le chômage, la condamnation des détenus du Hirak du Rif et la dictature au Maroc. La chanson a été publiée le 20 octobre dernier sur YouTube et a été visionnée par près de 300 000 vues.


La chanson a été jugée comme «s’attaquant aux symboles de l’Etat» par le pouvoir judiciaire du régime. 

Le rappeur est originaire d’El Marsa, non loin de Laayoune, lycéen de 17 ans, et il avait été arrêté le 28 décembre dernier.

Les défenseurs des droits humains dénoncent une « campagne de répression » destinée à « terroriser les usagers des réseaux sociaux » : ils ont listé une douzaine de condamnations ces deux derniers mois pour des publications sur YouTube, Facebook ou Twitter qui sont « en désaccord avec l’État, critiquent ses politiques ou expriment leur colère ».

Une campagne #freekoulchi (« libérez-les tous ») a récemment été lancée sur Facebook et Twitter pour dénoncer ces arrestations.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages