Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

Un millionnaire suisse consacre la moitié de sa fortune aux enfants abandonnés au Maroc

DR Jamais une fortune marocaine tel qu'Aziz Akhannouch n'a fait un tel geste. Hansjorg Huber, millionnaire suisse, a consacré l...

DR
Jamais une fortune marocaine tel qu'Aziz Akhannouch n'a fait un tel geste. Hansjorg Huber, millionnaire suisse, a consacré la moitié de sa fortune aux enfants abandonnés de Tahannaout, dans les environs de la ville de Marrakech. Il a adopté 100 enfants, et leur a construit un village ayant coûté 2 millions d’euros.

« Nous devons sauver ces enfants, les guider. Cela m'a coûté 2 millions d'euros. C'est la moitié de ce que je possède. J'ai trois fils. Je les ai amenés ici et leur ai dit que leur père donnerait un autre sens à la moitié de leur héritage. J'ai dépensé 2 millions d'euros ici avec beaucoup de joie », explique Huber dans une vidéo.


L'Association des enfants de l'Atlas, bénéficiaire de ce don, a réalisé un court documentaire montrant les hébergements qui hébergent plus de 100 enfants abandonnés dans le village de Tahanaout.


Huber, né à Zurich, en Suisse, mais il vit au Maroc depuis dix ans.

Le millionnaire a construit un petit village à Tahanaout pour sauver les enfants abandonnés et leur fournir un abri, des vêtements et de la nourriture.

« J'ai construit ce village ici et je vous demande à vous et aux personnes qui visitent de participer au projet, de venir travailler avec des enfants ou d'envoyer des sacs de vos vieux vêtements », a-t-il déclaré en invitant les gens à aider les enfants abandonnés par le biais d'actions ou de don.

« Ou, si vous avez plus de possibilités, vous pouvez rénover une maison, et si vous êtes (très riche), vous pouvez simplement construire votre propre village », incite Huber les autres millionnaires. 

« Il y a plus de 10 000 enfants abandonnés au (Maroc). Ils sont abandonnés par des mères stigmatisées qui n'ont généralement pas d'autre option. Pour les gens, une femme qui accouche d'un bébé sans bague au doigt est une prostituée. Il est gravé dans la société », dit-il, condamnant la société qui génère autant d'enfants sans-abri.

À la fin de la vidéo, l'homme conclut en exprimant sa joie extrême: « Depuis que j'ai commencé à aider ces petits (enfants), je suis devenu l'homme le plus heureux de la Terre, je suis devenu père de 100 enfants ».