Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

7 févr. 2020

Le coronavirus pourrait provenir d'un animal étrange : le pangolin



Selon une étude menée par l'Université agricole du Sud de Chine, la séquence du génome de la nouvelle souche de coronavirus isolée des pangolins était identique à 99 % à celle trouvée chez les personnes infectées, ce qui indique que ces animaux pourraient être des hôtes intermédiaires du virus. 

Pour parvenir à sa conclusion, l'équipe de recherche a analysé plus de 1 000 échantillons du métagénome d'animaux sauvages. La détection biologique moléculaire a révélé que le taux de positivité du bêtacoronavirus dans les pangolins était de 70 %.


Les chercheurs ont ensuite isolé le virus et observé sa structure au microscope électronique. Ils ont ensuite découvert que la séquence génomique de la souche de coronavirus était identique à 99 % à celle que l'on trouve chez les personnes ayant été infectées par la maladie.

Le pangolin est l'un des mammifères les plus largement importés via la contrebande en Asie, bien qu'il soit protégé par le droit international, et sa viande est considérée comme un aliment délicat dans les pays de l'Est, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Selon M. Liu, l'étude contribuera à la prévention et au contrôle de l'épidémie, tout en fournissant des références scientifiques pour la politique en matière de faune sauvage.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages