Courrier du Rif

Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

jeudi 20 février 2020

Le gouvernement marocain : "Il n'y a pas de détenus d'opinion au Maroc"


En réponse au dernier rapport annuel d'Amnesty International, qui a fait état de "violations flagrantes des droits humains au Maroc" contre les militants des mouvements sociaux, les internautes, les journalistes et les blogueurs, le porte-parole du gouvernement marocain, El Hassan Abayba, a déclaré qu'"il n'y a pas de détenus sd'opinion au Maroc", rapporte le site d'informations Lakome

Abayba a ajouté lors d'une conférence de presse qui a suivi le Conseil du gouvernement ce jeudi que "dire que les gens vont en prison à cause de leurs opinions est une induction en erreur de l'opinion publique", et que "ceux qui sont poursuivis devant la justice ont commis des actes qui sont criminalisés par la loi en vigueur." 

Le porte-parole du gouvernement a souligné également que le Maroc "est habitué à des choses aussi inobjectives qui touchent ses institutions et ses acquis", en estimant que "Amnesty International est une organisation non gouvernementale qui n'exprime que ses points de vues."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages