Breaking News

Le groupe parlementaire Adelante Andalucía dénonce la décoration du conseiller du roi du Maroc André Azoulay par le gouvernement andalou

André Azoulay/DR
Le porte-parole adjoint du groupe parlementaire Adelante Andalucía, José Ignacio García, a critiqué le fait que le gouvernement andalou ait décerné la médaille Andalouse de la Solidarité et de la Concorde à André Azoulay, dont il a dit être un conseiller de la "dictature" marocaine.

"Il est un banquier impliqué dans les plans du pays africain pour piller les ressources naturelles du Sahara occidental, a fustigé le porte-parole, annonçant qu'il demanderait des explications au Président Juanma Moreno au Parlement.

"Une démocratie ne peut pas accorder une distinction au conseiller d'une dictature parce que cela signifie récompenser une dictature qui viole les droits de l'homme tous les jours tant au Maroc que dans les terres occupées du Sahara", a-t-il indiqué.

Selon Adelante, André Azoulay est le "banquier" qui est devenu le conseiller financier du roi du Maroc et l'un des hommes les plus puissants de ce pays.

"Grâce à Azoulay et à ses collègues, la richesse du roi du Maroc a explosé au cours de la dernière décennie. La croissance extrême de la fortune royale a fait du roi Mohamed VI l'un des monarques les plus riches du monde, en quelques années seulement, et tout cela dans une période de stagnation et de déclin économique au Maroc", a souligné M. Garcia dans un communiqué.

Par EFE


Aucun commentaire