Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

25 févr. 2020

Le Maroc dénonce le "manque d'objectivité" des hommes politiques néerlandais

DR
Habib al-Maliki, président de la Chambre des représentants du Maroc, a déclaré qu'un certain nombre de parlementaires néerlandais ignorent les réalités politiques, juridiques, économiques et sociales du Maroc. L'homme politique marocain a également condamné "le manque d'objectivité" des hommes politiques néerlandais qu'il a accusés d'agir pour gagner des électeurs.

C'est ce qu'a fait le représentant marocain lors d'une réunion hier avec la Commission du commerce extérieur et de la coopération pour le développement au parlement néerlandais. L'ambassadrice des Pays-Bas, Désirée Bonis, a également participé à cette réunion.


Habib Al-Maliki a souligné que le Maroc est "un partenaire stratégique pour l'Europe" et que son pays "contribue au maintien de la sécurité en Europe". Le poltique marocain a ajouté que son pays est "ami avec tous les pays démocratiques". Selon le représentant marocain, les Pays-Bas devraient "traiter les problèmes de l'UE après le départ de l'Angleterre au lieu de s'immiscer dans des dossiers qui ne les concernent pas".

Le régime marocain est en colère contre une délégation du PS qui s'est rendue dans le Rif, et qui a fait un rapport sur sa visite dans la province d'Al Hoceima. Cette province est considérée comme un péché militaire depuis le massacre des Rifains par le Maroc en 1959. En 2016, des protestations ont éclaté dans le Rif où les civils réclamaient des droits fondamentaux, notamment l'abolition du décret royal faisant de cette province une zone militaire. Des milliers de manifestants ont été arrêtés et torturés, deux ont été tués et des centaines ont été condamnés à la prison pour avoir participé aux manifestations. Habib Al-Maliki et le régime n'ont fait aucun commentaire sur le contenu du rapport du PS et se sont contentés d'accuser les politiciens néerlandais de faire preuve d'ignorance.

Hayke Veldman, membre du VVD, a déclaré à Habib Al-Maliki que sa délégation "veut explorer de nouveaux horizons pour la coopération économique et commerciale entre les deux pays et qu'ils s'efforcent de devenir des partenaires", selon les médias marocains qui en ont parlé en abondance.

Pour rappel, suite au rapport publié par la délégation du PS sur les détenus rifains, Hassan Abyaba, porte-parole du gouvernement marocain, a exprimé son opposition à "l’ingérence des Pays-Bas dans les affaires intérieures du royaume". 

"Nous sommes un État souverain et nous refusons qu’une partie, quelle qu’elle soit, vienne au Maroc pour rédiger des rapports internes pour faire pression sur nous", a dit Hassan Abyaba. 

Avec Arif News


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages