Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

Maroc. Un homme condamné à mort pour avoir diffusé une vidéo le montrant en train de violer une femme

EFE Le tribunal a reconnu le suspect, âgé de 48 ans, coupable d'avoir torturé et violé la jeune femme. La peine de mort n'a pas...

EFE

Le tribunal a reconnu le suspect, âgé de 48 ans, coupable d'avoir torturé et violé la jeune femme. La peine de mort n'a pas été appliquée depuis 1994, les partis politiques étant réticents à l'idée d'abolir cette loi. 

Un homme de 48 ans a été condamné à mort après avoir été reconnu coupable d'avoir violé et filmé une femme au Maroc. De plus, la vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux. 

L'événement a eu lieu dans un quartier populaire de Rabat. Le tribunal condamné son principal complice à 20 ans de prison et huit autres complices dans une moindre mesure - dont l'auteur de l'enregistrement de deux minutes - à cinq ans chacun, selon plusieurs médias numériques.

Le tribunal a reconnu le suspect coupable de meurtre avec préméditation, de torture et de viol de la jeune femme, dans un crime qui a suscité une grande alarme sociale.

Au Maroc, la peine de mort est réservée aux crimes qui sont fortement rejetés par la société - principalement la pédophilie et le terrorisme - mais les exécutions ne sont pas effectuées car il existe un moratoire de fait sur la peine capitale.

La dernière exécution d'un prisonnier remonte à 1994, sous le règne de Hassan II, mais jamais sous le règne de son successeur, Mohammed VI ; toutefois, les partis politiques étaient réticents à abolir la peine de mort ou à déclarer officiellement un moratoire sur son application.

EFE