Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mardi 11 février 2020

Un pédophile koweïtien quitte le Maroc après avoir été libéré

DR
Le pédophile koweïtien qui avait reconnu avoir violé une mineure de 14 ans en utilisant la violence à son encontre a quitté le Maroc.

Omar Arbib, de l'Association marocaine des droits humains section Al-Manara de Marrakech, a déclaré au site Lakome que l'association a été choquée par l'information selon laquelle l'accusé a quitté le territoire national, après avoir assisté à l'audience du citoyen koweïtien accusé de viol sur un mineur ce mardi sans sa présence. 


Le militant a ajouté que "plusieurs défenseurs des droits humains avaient déjà mis en garde contre la libération de l'accusé sans fermer les frontières face à lui", en précisant que le président du tribunal les a informé d'un engagement écrit de l'Ambassade koweïtienne. 

L’Association marocaine des droits humains a déclaré également avoir a été surprise par la position de l’ambassade du Koweït, estimant qu’elle "dépassait le cadre diplomatique en essayant de faire pression pour que son citoyen bénéficie de la libération provisoire", notant que le comportement est contraire aux obligations internationales dans le domaine des droits humains.

Pour rappel, un tribunal de la ville de Marrakech avait décidé le mois dernier d'accorder la liberté provisoire à l'accusé de viol sur une mineure de 14 ans. Le Koweïtien était en prison depuis le 5 décembre 2019, et est sorti de la prison après avoir payé 30 000 dirhams (+/-2 800 euros). L'individu était poursuivi pour "viol d'une mineure, tromperie et usage de la violence à son encontre qui a entraîné sa défloration". L'accusé a lui-même reconnu toutes les accusations.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages