Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

24 mars 2020

Poursuivi pour avoir conseillé les citoyens à avoir des rapports sexuels quotidiens pour éliminer le nouveau coronavirus

DR

Comme tous les sujets médiatiquement forts qui sont le terreau fertile pour la propagation de rumeurs, idées reçues et fausses informations, le nouveau coronavirus de 2019 n’échappe pas à son tour au sillon de la désinformation. Un exemple: au Maroc, l’auteur d'un audio, qui a circulé sur les résaux sociaux, prétend être un spécialiste en analyse microscopique à l'Institut Pasteur du Maroc (IPM) et conseille, de ce fait, les citoyens à avoir des rapports sexuels quotidiens pour éliminer le nouveau coronavirus.

Du coup, l'IPM a annoncé, lundi, avoir pris toutes les dispositions légales pour l’ouverture d’une enquête judiciaire par les autorités compétentes à l’encontre de l’auteur de l'enregistrement.


L'IPM a déclaré d'ailleurs dans un communiqué relayé par les médias marocains que le contenu de cet audio est "sans fondement", et que son auteur "n’exerce pas au sein de l'Institut Pasteur du Maroc et n'a aucun lien avec l'établissement".

Ainsi l'IPM a décidé de poursuivre l’auteur de l'enregistrement mensonger.

La peur est un terreau fertile pour la propagation de rumeurs, idées reçues et fausses informations. Avec la crise du nouveau coronavirus et l’explosion des moyens de communication, un nombre important d’informations douteuses circule. Certaines d’entre elles peuvent prêter à rire mais certaines de ces Fake News sont potentiellement dangereuses, obsérve par exemple RTBF qui présente un petit guide pour savoir si les informations que vous pouvez lire sur les réseaux sociaux sont fiables ou pas.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages