Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

21 mars 2020

Twiza contre le coronavirus

DR

Twiza en rifain signifie solidarité. Le site Arif News a rapporté un aperçu des différentes initiatives de solidarité dans le Rif pour aider les moins favorisés à rester chez eux en raison de la propagation du coronavirus. 


Du pain gratuit pour les pauvres :


  • Un supermarché à Ja'dar (Nador) avait le message suivant pour les clients : Ceux qui ont perdu leur emploi en ces temps difficiles, ou qui n'ont tout simplement pas d'argent, peuvent prendre leurs besoins quotidiens gratuitement.



  • Les boulangers de Midar, Bentayeb, Azghenghan, Driouch et Krouna (Temsamane) ont appelé leurs clients à se procurer du pain gratuit s'ils n'ont pas d'argent en raison des circonstances causées par le coronavirus.



Livraison gratuite :


  • Une boutique de nuit dans la ville d'Al Hoceima a lancé un service de livraison gratuite pour encourager les gens à rester chez eux. Les personnes âgées et les personnes ayant un système immunitaire fragile peuvent également faire appel à ce service.



  • Plusieurs sociétés de location de voitures, notamment à Aroui et Caboyawa, ont mis leurs voitures à disposition pour livrer gratuitement des produits alimentaires et des médicaments aux personnes âgées et aux personnes dont le système immunitaire fragile.



  • Le chauffeur d'un petit taxi dans la ville d'Al Hoceima a lancé un appel pour dire qu'il est prêt à aller chercher gratuitement des produits alimentaires et des médicaments pour les personnes âgées ou les personnes ayant un système immunitaire fragile.


Autres initiatives :


  • Les étudiants des différentes villes ont eu des difficultés à rentrer chez eux après la suspension de leurs études à cause du coronavirus. Les municipalités d'Imzouren et d'Ait Bouayach ont utilisé leurs bus scolaires pour aller chercher gratuitement les élèves de Tétouan/Martil. Les étudiants des autres villes ont dû payer une somme importante pour rentrer chez eux. Mais ces derniers jours, deux chauffeurs de taxi d'Al Hoceima ont fait des allers-retours entre Al Hoceima et Tétouan avec l'ancien tarif qui paie à peine le carburant. Depuis l'apparition du coronavirus, les taxis ont dû réduire de moitié le nombre de passagers, ce qui a automatiquement entraîné le doublement du tarif. Mais les deux chauffeurs de taxi ont fait une exception pour les étudiants afin de les aider à rentrer chez eux. L'un de ces chauffeurs est un ancien prisonnier politique qui a été détenu pour sa participation au mouvement du Rif.




  • À Al Hoceima, deux entreprises (Jet Aimane Park et Samez Caf) ont annoncé qu'elles continueraient à verser des salaires à leurs employés même si elles ont fermé à cause du coronavirus. Il s'agit d'un café/restaurant et d'une entreprise qui transforme et vend des grains de café.



  • Une infirmière de la ville d'Azghenghan a mis son numéro de téléphone (0661086103) à la disposition des personnes qui ont besoin de premiers secours à domicile.



  • Le propriétaire d'une ambulance à Al Hoceima a mis gratuitement son véhicule à la disposition des habitants d'Al Hoceima tous les jours entre 00h00 et 06h00.



  • Un habitant de la ville d'Al Hoceima a placé un robinet d'eau et du savon dans la rue pour que les passants puissent se laver les mains.



  • À Ait Bouayach, c'est la municipalité qui a placé des robinets d'eau et du savon à différents endroits de la ville.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages