Courrier du Rif

Plate-forme d'informations sur le Rif et l'Afrique du Nord

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

samedi 21 mars 2020

Twiza contre le coronavirus

DR

Twiza en rifain signifie solidarité. Le site Arif News a rapporté un aperçu des différentes initiatives de solidarité dans le Rif pour aider les moins favorisés à rester chez eux en raison de la propagation du coronavirus. 


Du pain gratuit pour les pauvres :


  • Un supermarché à Ja'dar (Nador) avait le message suivant pour les clients : Ceux qui ont perdu leur emploi en ces temps difficiles, ou qui n'ont tout simplement pas d'argent, peuvent prendre leurs besoins quotidiens gratuitement.



  • Les boulangers de Midar, Bentayeb, Azghenghan, Driouch et Krouna (Temsamane) ont appelé leurs clients à se procurer du pain gratuit s'ils n'ont pas d'argent en raison des circonstances causées par le coronavirus.



Livraison gratuite :


  • Une boutique de nuit dans la ville d'Al Hoceima a lancé un service de livraison gratuite pour encourager les gens à rester chez eux. Les personnes âgées et les personnes ayant un système immunitaire fragile peuvent également faire appel à ce service.



  • Plusieurs sociétés de location de voitures, notamment à Aroui et Caboyawa, ont mis leurs voitures à disposition pour livrer gratuitement des produits alimentaires et des médicaments aux personnes âgées et aux personnes dont le système immunitaire fragile.



  • Le chauffeur d'un petit taxi dans la ville d'Al Hoceima a lancé un appel pour dire qu'il est prêt à aller chercher gratuitement des produits alimentaires et des médicaments pour les personnes âgées ou les personnes ayant un système immunitaire fragile.


Autres initiatives :


  • Les étudiants des différentes villes ont eu des difficultés à rentrer chez eux après la suspension de leurs études à cause du coronavirus. Les municipalités d'Imzouren et d'Ait Bouayach ont utilisé leurs bus scolaires pour aller chercher gratuitement les élèves de Tétouan/Martil. Les étudiants des autres villes ont dû payer une somme importante pour rentrer chez eux. Mais ces derniers jours, deux chauffeurs de taxi d'Al Hoceima ont fait des allers-retours entre Al Hoceima et Tétouan avec l'ancien tarif qui paie à peine le carburant. Depuis l'apparition du coronavirus, les taxis ont dû réduire de moitié le nombre de passagers, ce qui a automatiquement entraîné le doublement du tarif. Mais les deux chauffeurs de taxi ont fait une exception pour les étudiants afin de les aider à rentrer chez eux. L'un de ces chauffeurs est un ancien prisonnier politique qui a été détenu pour sa participation au mouvement du Rif.




  • À Al Hoceima, deux entreprises (Jet Aimane Park et Samez Caf) ont annoncé qu'elles continueraient à verser des salaires à leurs employés même si elles ont fermé à cause du coronavirus. Il s'agit d'un café/restaurant et d'une entreprise qui transforme et vend des grains de café.



  • Une infirmière de la ville d'Azghenghan a mis son numéro de téléphone (0661086103) à la disposition des personnes qui ont besoin de premiers secours à domicile.



  • Le propriétaire d'une ambulance à Al Hoceima a mis gratuitement son véhicule à la disposition des habitants d'Al Hoceima tous les jours entre 00h00 et 06h00.



  • Un habitant de la ville d'Al Hoceima a placé un robinet d'eau et du savon dans la rue pour que les passants puissent se laver les mains.



  • À Ait Bouayach, c'est la municipalité qui a placé des robinets d'eau et du savon à différents endroits de la ville.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages