Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

Coronavirus: des cas de contamination dans une prison marocaine

DR Cinq cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés à la prison locale de Ksar El Kébir, a annoncé la Délégation générale à l’...

DR
Cinq cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés à la prison locale de Ksar El Kébir, a annoncé la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) dans un communiqué relayé par les médias marocains, précisant qu’il s’agissait de quatre fonctionnaires dont trois de sexe féminin et d’une détenue.

Il a été aussi décidé de renforcer le contrôle et le degré de vigilance médicale au sein de la prison locale de Ksar El Kébir, a ajouté la même source, indiquant qu’afin de protéger davantage les détenus et les fonctionnaires de cet établissement, ces derniers seront dotés de combinaisons de protection.


À la lumière de la pandémie de Covid-19 − qualifiée « d'urgence de santé publique de portée internationale » par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) − plusieurs organisations avaient exprimé leur vive inquiétude quant à la situation des détenu·e·s et des prisonnier.e.s dans la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (ANMO).

Au Maroc, le régime a libéré 5.654 détenus tout en excluant les prisonniers politiques et d'opinion "pour renforcer la protection des détenus dans les établissements pénitentiaires".

Mais de l'autre côté, au total, 22 542 personnes ont été arrêtées par la police marocaine dans tout le pays pour avoir enfreint les règles de confinement à domicile entrées en vigueur le 20 mars dernier pour freiner la propagation du coronavirus.

La plupart des arrestations ont eu lieu à Casablanca (3 611), suivie de la capitale, Rabat (2 950).

À ce jour, il y a un total de 1.888 de cas de contamination, dont 217 cas sont guéris et 126 sont morts, selon le dernier bilan officiel.

Le pays n'a effectué jusqu'à l'instant que près de 10.000 tests depuis le début de la pandémie.