Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

26 avr. 2020

Des activistes basques rendent hommage aux militants du Rif et à Nawal Benaissa à l'occasion de 83e anniversaire du bombardement de Guernika

Nasser Zefzafi et derrier lui un tableau de Guernika reproduit à Al Hoceima
Ce dimanche, la mairie de Guernika a commémoré le 83e anniversaire du bombardement qui a dévasté cette ville le 26 avril 1937, avec un programme d'hommages et d'autres événements qui se sont déroulés avec une représentation institutionnelle limitée et sans public en raison de la pandémie de COVID-19.

Ainsi, elle a maintenu les hommages avec lesquels, chaque 26 avril, on se souvient de la personne qui était le maire de cette ville lors du bombardement, José de Labauria, et du journaliste britannique George Steer, qui a rendu le monde conscient des conséquences de cet attaque avec ses chroniques publiées dans "The Times". Labauria et Steer ont été honorés par une offrande florale, indique le site Eitb.eus.

De l'autre côté, des activistes basques ont rendu hommage aux militants du Rif et de Gernika-Lumo, du Pays Basque et à la militante rifaine Nawal Benaissa.

«Nous devons évoquer un autre aspect de l'histoire qui nous associe au Rif et à Guernica. Il faut rappeler que dans les années 20, les bombes chimiques utilisées par l'armée espagnole contre la résistance du Rif ont été fabriquées dans les "Talleres de Guernica". Il ne faut pas oublier non plus que de nombreux soldats du Rif de la Guardia Mora de Franco ont pris part à l'occupation de Guernica après le bombardement de 1937. Dans le passé, les guerres et la violence ont dressé nos deux peuples l'un contre l'autre. D'autre part, nous avons également été unis par la répression politique et culturelle imposée à nos peuples par les régimes autoritaires que nous avons subis. Heureusement, les relations entre nos peuples ont changé. Des centaines de personnes dans les années 70, fuyant la répression et le manque d'opportunités, sont venues au Pays Basque pour travailler et vivre avec nous. Aujourd'hui, en tant que voisins, nous avons de nombreuses raisons d'exprimer et de renforcer la solidarité entre les peuples basque et rifain, ainsi que de faire valoir la mémoire, la justice sociale et la paix au cri de nos peuples», indique un article de site Guernica Gernikara.



Le bombardement de Guernica par l'aviation allemande le 26 avril 1937 a transformé à jamais cette petite ville basque en symbole de la guerre d’Espagne, et au-delà de la barbarie fasciste. Bastion républicain pendant la guerre civile espagnole, elle fut dévastée par des bombardements aériens qui firent près de 2 000 victimes. Le célèbre tableau de Pablo Picasso a immortalisé ce drame de façon spectaculaire.

Ainsi, Guernica est l'une des œuvres les plus réputées du peintre Pablo Picasso, et l'un des tableaux les plus connus dans le monde.

A rappeler que des activistes rifains ont reproduit l'œuvre de Pablo Picasso sur un mur à la place des Martyrs à Al Hoceima, où elles étaient organisées les manifestations du mouvement du Rif.


Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages