Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

Izran n'Arrif des années soixante filmés par David Hart

Des femmes chantent izran à Aith Tourirth, 1962 David Montgomery Hart, l'auteur du livre "The Aith Waryaghar of the Moroccan Ri...

Des femmes chantent izran à Aith Tourirth, 1962
David Montgomery Hart, l'auteur du livre "The Aith Waryaghar of the Moroccan Rif" qui est une étude de l'anthropologie sociale et politique et de l'histoire sociale et politique des Aith Waryaghar et des tribus voisines du Rif central.

Hart a passé onze ans dans le Rif, passant la moitié de son temps sur le terrain et dans l'enseignement à l'ancien Institut de sociologie de l'université MV à Rabat. Il est l'auteur de nombreux articles de revues sur l'ethnographie et l'anthropologie sociale d'Aith Waryaghar et dans le Rif central en général, tel que défini dans la version anglaise du livre, la période a été considérablement plus longue que celle passée par la plupart des anthropologues sur le terrain ailleurs.

Même avec sa complexion et sa carrure trop nord-américaine, David Montgomery Hart reste un rifain innée  dans son rire saccadé, sa gestuelle généreuse et son sens du devoir. C’est un homme aussi courageux et téméraire et même des fois aussi fou à lier que la majorité des Rifains qu’il a fréquentés, étudiés et aimés, décrit le professeur universitaire Mohamed Chtatou

De son vivant, David Hart était un mordu des peuples amazighs et de leur culture. Pendant son long séjour parmi les fiers guerriers de la mythique tribu de Ben Abdelkrim ; Aith Waryaghar. Il aimait aller au Souk de l’Arba’ n ait Wrir vêtu d’une Djellaba rifaine et à dos d’âne et les gens le voyaient ils disaient amoureusement en Tarifit : aqach arifi u marikan yousid gha souq khou ghyouriness « Voila le Rifain de l’Amérique qui vient au souk sur son âne ». De son temps David Hart était une légende vivante, connu et apprécié par tous les gens du Rif, même ceux qui ne l’ont jamais rencontré, ajoute Mohamed Chtatou.

David Hart est mort le 22 Mai 2001 à l’âge de 74 ans dans la localité andalouse de Garrucha près d’Almeria, où il habitait pour être proche du Rif qui se trouve de l’autre côté de la Méditerranée.

Ci-dessous une rare vidéo des années soiaxante filmée par David Hart, montrant des femmes entrain de chanter izran, ces chants des femmes rifaines qui ont joué un rôle indispensable dans la conservation de la mémoire du Rif.