Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

23 avr. 2020

L'Association de Défense des Droits de l’Homme d'Andalousie (APDHA) appelle à la libération prisonniers politiques rifains et d’opinion

DR
DÉCLARATION AU SUJET DE LA LIBÉRATION DES PRISONNIERS POLITIQUES RIFAINS ET D’OPINION DANS LE CADRE DE LA CRISE HUMANITAIRE DUE AU COVID-19

Nous, Association de Défense des Droits de l’Homme d'Andalousie (APDHA), manifestons notre préoccupation au sujet de la situation dans laquelle se trouvent actuellement les prisonniers politiques rifains et d’opinion dans les prisons marocaines durant la crise humanitaire due au Covid-19.

Selon l’Association Marocaine de Défense des Droits de l’Homme (AMDH), le nombre de personnes privées de liberté dans tout le pays pour avoir exprimé légitimement leurs opinions s’élevait à 110 en mars 2020.

Les familles des prisonniers politiques rifains et d’opinion craignent pour la vie de leurs proches emprisonnés, à cause de leur état de santé déjà détérioré tout en étant exposés à des situations de grande vulnérabilité face à la contagion, vu que des cas positifs ont été rapportés aussi bien parmi les fonctionnaires que parmi les prisonniers, dans certaines prisons du pays.

Alors, suivant les recommandations que la Haute Commissaire pour les Droits de l’Homme à l'ONU, Mme. Michelle Bachelet, a fait le mercredi 25 Mars 2020, nous demandons au Roi Mohamed VI, qu’il étende la libération des prisonniers effectuée ces dernières semaines, aux prisonniers politiques rifains et d’opinion qui se trouvent actuellement dans les prisons marocaines, en leur accordant la liberté dans le cadre de cette crise humanitaire.

La déclaration de l'APDHA en espagnol et en arabe

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages