Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

World Press Photo 2020: une photo prise lors de la révolution soudanaise

La photo de l'année de World Press Photo Le jury du World Press Photo, qui récompense les photographes professionnels pour les meill...

La photo de l'année de World Press Photo
Le jury du World Press Photo, qui récompense les photographes professionnels pour les meilleures images ayant servi au journalisme visuel chaque année, a désigné une photo prise lors de la révolution soudanaise comme photo de l'année.

Sur la photo prise par le photographe japonais Yasuyoshi Chiba, on voit un jeune homme, enluminé par des téléphones portables, récitant des poèmes de protestation pendant que les manifestants scandent des slogans appelant à un régime civil, lors d'une coupure de courant à Khartoum, au Soudan, le 19 juin 2019.



Yasuyoshi Chiba, lauréat du prix de la photo de l'année, a déclaré que "le lieu était totalement isolé. Puis, de manière inattendue, les gens ont commencé à applaudir dans le noir. Les gens ont braqué leurs téléphones portables pour éclairer un jeune homme au centre. Il a récité un célèbre poème de protestation, un poème improvisé. Entre ses souffles, tout le monde a crié "thawra", le mot révolution en arabe. Son expression faciale et sa voix m'ont impressionné, je n'ai pas pu m'empêcher de me concentrer sur lui et de capturer le moment".

Des protestations avaient commencé dans la ville d'Atbara, dans l'est du Soudan, en décembre 2018, apparemment contre le triplement du prix du pain, mais elles se sont ensuite élargies et se sont rapidement répandues dans tout le pays. En avril 2019, les manifestants ont exigé la fin du règne de 30 ans du dictateur Omar al-Bashir, qui a été démis de ses fonctions le 11 avril lors d'un coup d'État militaire. Les protestations ont continué, demandant que le pouvoir soit remis à des groupes civils. Le 3 juin, les forces gouvernementales ont ouvert le feu sur des manifestants non armés. Des dizaines de personnes ont été tuées et de nombreuses autres ont été victimes de nouvelles violences. Trois jours plus tard, l'Union Africaine a décidé de suspendre le Soudan, au milieu d'une large condamnation internationale de l'attaque. Les autorités ont cherché à désamorcer les protestations en imposant des coupures de courant et en bloquant l'internet. Malgré une nouvelle répression sévère le 30 juin, le mouvement pro-démocratie a finalement réussi à signer un accord de partage du pouvoir avec l'armée, le 17 août, rappelle World Press Photo.

Yasuyoshi Chiba est le photographe en chef de l'Agence France-Presse (AFP) pour l'Afrique de l'Est et l'Océan Indien, actuellement basé à Nairobi, au Kenya. Après avoir étudié la photographie à l'université d'art Musashino de Tokyo, il a commencé à travailler comme photographe pour Asahi Shimbun. Il est devenu photographe indépendant et s'est installé au Kenya en 2007, puis a rejoint l'AFP au Brésil en 2011.