Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

19 mai 2020

Au Maroc, des citoyens vivent l’enfer de la privation, de la faim et du dénuement

DR
Cette information qui me soulève le coeur et me donne la nausée: le Maroc distribuerait des aides aux pays africains pour soulager leurs populations des souffrances dues au Covid-19. Il y avait d’abord les hôpitaux, les centres de santé, les investissements. Voilà qu’à présent on détourne les deniers publics ou ceux mis en place pour les subventions Covid-19 pour les faire parvenir à des pays tiers, quand bien des nôtres vivent l’enfer de la privation, de la faim et du dénuement en plus de subir le joug de la tyrannie de vos sbires, ces culs terreux, ces jean-foutre, ces boit-sans-soifs, ces fort-de-culs !

J’ai visionné les vidéos des sévices infligés aux marchands ambulants et la destruction du misérable matériel qui faisait leur survie. J’ai vu vos sicaires, ces salauds imbus de l’impunité dont les assure votre despotisme, gifler, humilier et insulter mes compatriotes.

Encore ce matin, un vieillard de 95 ans, Mohamed Rafic de Settat, aurait été battu comme plâtre parce que enhardi par le désespoir, la faim et la maladie de son épouse, il était allé s’enquérir des aides promises et que vos sbires volent pour engraisser les bandits de grands chemins, les escrocs en bandes organisées et les mafieux qui vous entourent et broutent à votre piquet.

Autant d’exactions qui méritent de dresser un réquisitoire implacable contre votre régime honni.

On cherche à acheter le silence des voisins du continent noir dans l’affaire du Sahara, du Rif, de la répression des libertés et du vol des richesses du pays. Le jour où vous tomberez, pas un seul de ceux que vous nourrissez ici ou ailleurs, au fin fond du continent noir ne vous seront d’une quelconque utilité. Ils applaudiront à tout rompre ceux qui auront débarrassé le pays de votre tyrannie infâme. Je serai parmi ceux-là ! J’assisterai à distance et avec delectation à votre déchéance physique, mentale, financière, intellectuelle (pour autant qu’il y ait matière à intellect). J’assisterai à la chute de votre maudite famille ou plutôt de votre mafia criminelle et je m’en réjouirais et mes compatriotes avec moi, pour les siècles des siècles ! Amen.

Par Salah Elayoubi

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages