Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

Fake news: Rachid Alaoui n'a pas offert au berger d’El Mansouria un troupeau de moutons de noble race

Samedi 2 mai, Michel Schelle, un retraité français installé au Maroc, a écrasé délibérément un troupeau de moutons à la plage David, dan...


Samedi 2 mai, Michel Schelle, un retraité français installé au Maroc, a écrasé délibérément un troupeau de moutons à la plage David, dans le nord-ouest du Maroc. Les bêtes appartenaient à un jeune berger. Des images ont été filmées et publiées sur les réseaux sociaux et ont suscité l’indignation de l’opinion publique. Le retraité français a estimé que le troupeau était sur son terrain et à proximité de sa résidence.




L'homme, originaire de Lyon, a ensuite été arrêté par la Gendarmerie royale après une plainte déposée le même jour, selon les médias marocains qui précisent que l’homme n’en est pas à son premier acte de barbarie.

Après avoir tué deux moutons et blessé plusieurs autres, Michel s’en est pris au propriétaire des bêtes. «Casses-toi, car sinon tu vas finir comme les moutons!», a-t-il lancé.

Après cet incident qui a choqué l'opinion publique, des médias et journalistes marocains ont lancé une opération marketing au profit de Rachid Alaoui, le frère du roi du Maroc, en faisant état d’un «geste princier en faveur du berger de la plage David». Ainsi ces médias et journalistes ont affirmé que «le Prince Moulay Rachid a offert au berger d’El Mansouria un troupeau de moutons de noble race» après l’attaque menée par Michel Schelle.

L'opération marketing a été reprise par le journal partisan L’Opinion, citant le site Akhbarona ainsi que le compte Twitter du journaliste de Medi1 TV, Youssef Belhaissi. Et de préciser que «le geste princier intervient en compensation du préjudice subi par le garçon âgé de 14 ans et par l’ensemble de sa famille, suite au massacre délibéré de leur troupeau à la voiture bélier».

L'information a été ensuite partagée par plusieurs autres supports médiatiques nationaux et même locaux, comme Tanja 24 ou encore Casa 24, détaille le site Yabiladi qui a estimé -à juste titre- que cette information est à prendre avec prudence.

En tapant dans Google "le prince moulay Rachid et le berger", on peut trouver des dizaines d'articles qui rapporte la même fausse information. 


Ainsi comme par exemple les sites  Bladi, We Love Buzz, A La Uneou encore le site Le7TV qui a parlé d'un "très beau geste de solidarité, d’humanisme et de compassion".

Or, dans une interview avec le site Media Live, le berger et le propriétaire de moutons écrasés ont démenti l'information selon laquelle qu'ils ont reçu un troupeau de moutons de "noble race" de la part de Rachid Alaoui, en plus ils ont même demandé de poursuivre les auteurs de ces fake news.